Shameless (US) (Saison 9, épisodes 8 à 14) : "It's not like that anymore..."

Shameless (US) (Saison 9, épisodes 8 à 14) : "It's not like that anymore..."

Mais où est passé le Shameless des débuts ? Alors que la saison 10 vient de débuter aux Etats-Unis, je me suis dit que ce serait peut-être le moment de regarder la suite de la très mauvaise saison 9. Et la saison n’évolue pas en s’améliorant par rapport à la catastrophe que furent les sept premiers épisodes. C’est assez fou de voir que les scénaristes n’ont plus du tout d’idées alors qu’ils avaient réussi à créer un univers fascinant lors des premières saisons. La série donne alors la parole à des personnages inintéressants et des intrigues qui n’ont plus de sens. Cette saison 9 c’est aussi celle du départ de Fiona Gallagher. C’est là que l’on se demande pourquoi avoir décidé de renouveler la série pour une saison 10 sans l’un de ses personnages les plus emblématiques (même si dans cette saison elle n’aura pas servi les meilleures choses).

A l’issue de l’épisode 9.07, Shameless m’avait laissé entrevoir la possible amélioration de la saison, peut-être aussi car la série avait réussi à me donner l’impression que Fiona allait réellement manquer à la série. Sauf que l’épisode 9.08 n’est pas vraiment là pour nous donner envie d’apprécier à nouveau Shameless. C’est un épisode bordélique, qui se concentre sur des histoires ennuyeuses qui n’ont pas vraiment d’intérêt narratif : Lip a une petite amie, Carl aussi, Frank a une amie complètement folle, et Kev et Vee ont décidé un peu comme ça sur un coup de tête d’adopter un autre enfant. On sent que les scénaristes n’ont plus d’idées car ce sont des intrigues qui n’apportent rien sauf l’histoire de Fiona. Sauf que ce retour ne donne pas suffisamment d’ingrédients intéressants au personnages pour que l’on ait envie d’aller beaucoup plus loin. A chaque fois c’est pareil, comme l’an dernier quand je regardais les épisodes les uns après les autres.

J’ai eu plusieurs fois envie de laisser tomber à nouveau, de me dire que Shameless était juste devenue une série insignifiante. Et le souci là dedans c’est que quand le château de cartes s’est écroulé, il ne reste rien pour le rebâtir facilement. Certes, Shameless fait de belles tentatives ici, et tente au fil des épisodes de rappeler aussi que le bon vieux temps est peut-être encore là. Du coup, dans « The Apple Doesn’t Fall Far From the Alibi » (9.08), le seul intérêt est Fiona. C’est le seul personnage que la série semble avoir envie de développer alors qu’elle ne sera plus là à l’issue de cette saison.

Sauf que ce n’est pas tout. L’épisode suivant ne change pas vraiment la donne, tournicotant autour d’intrigues ennuyeuses qui donnent l’impression d’avoir été trouvées au dernier moment. « BOOOOOOOOOOONE! » parle alors de futur, comme une façon aussi de questionner le futur de Shameless. On sent alors ici les scénaristes totalement désintéressés à l’idée de vraiment parler du futur car ils n’ont pas envie d’en construire un. La saison oscille alors encore une fois entre des personnages qui ont été vidés de toute leur substance. Comme les nouveaux personnages introduits cette année qui n’ont rien d’intéressants eux non plus. L’histoire de Carl est l’un des plus gros problèmes de la saison à ce moment là tant la série prouve qu’elle ne sait pas quoi en faire. C’est tout de même dommage car c’est sûr ce personnage qui va se reposer la suite de la série (avec les autres qui sont restés dans les parages). Puis à ce moment là, la série a été renouvelée pour une saison 10. Et là c’est la catastrophe, car une fois de plus les personnages partent dans tous les sens dans des aventures qui n’ont aucun intérêt narratif (ou qui n’arrive pas à devenir passionnantes).

Plus le temps passe et plus je me suis désintéressé des personnages, des Gallagher, de l’univers de Shameless alors que j’étais à attendre il y a fort longtemps chaque épisode chaque semaine. Ce que l’on a également appris au moment de cet épisode c’est que Cameron Monaghan allait revenir dans la saison 10 (après avoir quitté la série). Du coup, sans Ian, la série n’aura pas vécu bien longtemps et il faut dire qu’ils ont dû le convaincre l’acteur pour revenir dans ce qui est devenu une série débile, qui n’a aucune attention envers ses téléspectateurs. « Los Diablos » est donc une occasion nouvelle de partir en sucette où les scénaristes, en manque cruel d’énergie créative, sortent de leur chapeau ce qu’ils avaient probablement de pire en stock (avant d’y renoncer) aux débuts de la série. Fort heureusement une fois de plus, Fiona est dans les parages. C’est là que l’on se rend compte cette année de l’importance de ce personnage qui a erré pendant deux saisons dans des relations amoureuses pas spécialement bien écrites non plus.

Le vrai changement dans la saison vient de « You’ll Know the Bottom When You Hit It ». C’est un épisode qui s’intéresse de plus près à l’émotion de ses personnages et à leurs aventures. Fiona est une fois de plus au centre, mais pas seulement. Il y a dans cet épisode une occasion pour le téléspectateur de se souvenir aussi pourquoi il continue de regarder Shameless (même s’il y a encore peu d’intérêt à se souvenir de cette série maintenant). Et du coup, cet épisode vient de rappeler que Shameless c’est une série sur une famille, la famille Gallagher. L’épisode vient aussi nous rappeler étrangement que Frank est un personnage important dans Shameless, même s’il n’est jamais utilisé de façon judicieuse ou à pleine capacité. Le fait que le personnage soit aussi isolé habituellement des autres ne permet pas vraiment de l’inclure dans les aventures des Gallagher comme les autres, mais dans cet épisode il parvient à changer un peu la donne (même si cela ne va pas durer, vous comprendrez). William H. Macy subit le gâchis dont les scénaristes font preuve envers leurs bons personnages et leurs acteurs. La transformation de Fiona en une alcoolique qui boit la journée à l’Alibi est une occasion de créer un vrai miroir avec Frank, ce qui est dans un sens vraiment passionnant mais exécuté de façon assez lâche par la série ici.

Mais ce n’est que pour nous rappeler dans « Lost », l’avant dernier épisode de la saison que Fiona va partir. Et qu’elle pourrait bien nous manquer aussi car c’est mon cas. Même si le personnage n’a pas toujours eu les meilleures intrigues, elle est cette année un vrai pilier sans lequel Shameless menace de s’effondrer encore plus loin. L’histoire de Kev et Vee est une fois de plus l’un des gros problèmes de Shameless car la série ne sait jamais quoi faire d’intelligent avec ces deux là. Ils ont eu au fil des années parmi les pires intrigues de la série, puis maintenant ils se fondent très bien dans la masse de mauvaises intrigues qui les entoure. Mais l’absurdité de leurs aventures ici prouve une fois de plus que c’est peut-être eux qui n’ont plus rien à faire dans la série. « Lost » est cependant l’un des deux épisodes écrits après que Emmy Rossum ait décidé de quitter Shameless. On sent donc un peu l’urgence de préparer le terrain pour son départ et c’est précipité. Etant donné que la saison s’était articulée ailleurs pour le personnage, mais il manque toujours bien de trucs.

Et il est alors venu le temps de dire au revoir à Fiona dans « Found ». Je pense vraiment que Fiona Gallagher méritait mieux comme porte de sortie que ce que les scénaristes ont pu lui offrir. Emmy Rossum a tout de même été l’un des étendards de Shameless, celle qui a eu droit à des nominations et une récompense aux Emmy Awards. Quand un acteur ou une actrice emblématique décide de quitter une série, c’est toujours compliqué mais pour certaines cela s’est soldé par de jolis épisodes mais pas pour Fiona et Emmy malheureusement. Ce n’est pas facile pour Shameless de dire au revoir au personnage et c’est bien là le problème. En plus de ça, ce personnage n’est pas vraiment capable de quitter Chicago, car il y a sa famille et c’est tout ce qui lui a toujours importé dans sa vie. John Wells, qui a écrit « Lost » et « Found », les deux derniers épisodes de la saison, laisse un chèque de 100 000 Dollars dans les mains de Fiona. En prenant ce chèque, elle se rend apparemment compte qu’elle n’a plus d’avenir à Chicago, qu’il est temps pour elle de voir ailleurs, de changer d’air. Elle décide de donner de l’argent à Debbie mais aussi de se payer un billet vers une nouvelle destination. Ce que la saison a fait comprendre au personnage (c’est en tout cas ce que suggère cet épisode), c’est que pour aller de l’avant, Fiona a besoin de quitter Chicago.

Et de laisser ses racines derrière elle. Mais « Found » est un épisode frustrant. Car je ne vois pas Fiona prendre une telle décision de façon aussi radicale (oui, les scénaristes n’avaient pas le temps mais tout de même !). Car l’on passe du chèque à Fiona qui fait ses bagages en un rien de temps. Si ce n’est pas ridicule qu’est-ce que cela peut bien être… En guise de dernier épisode de saison, Shameless ne prépare pas spécialement le terrain pour la suite et laisse ses personnages naviguer dans des situations inintéressantes, même si le sujet de départ (le départ de Fiona) reste l’élément le plus intéressant.

Note : 4/10. En bref, on s’est moqué de nous et je dois avouer que j’ai envie de voir la saison 10 comme quelqu’un qui a la grippe et qui doit se lever pour aller travailler.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article