Critiques Séries : Into the Dark. Saison 2. Episode 4. Midnight Kiss.

Critiques Séries : Into the Dark. Saison 2. Episode 4. Midnight Kiss.

Into the Dark // Saison 2. Episode 4. Midnight Kiss.

 

Pour le nouvel an, Into the Dark nous offre un épisode très LGBT+ avec un twist slasher du Nouvel An qui finalement sied plutôt bien à la série. « Midnight Kiss » est donc une occasion de nous offrir un slasher différent de ce que l’on a pour habitude de voir étant donné que l’on nous plonge au milieu d’un groupe de personnages LGBT+. Si l’épisode du Nouvel An de l’an dernier n’était pas exceptionnel, et que dans le fond celui-ci ne brille pas forcément, il a au moins le mérite de nous faire une proposition plus efficace. L’épisode exploite alors un visuel plus gore et sexuel que les épisodes précédents, ce qui dans un sens participe parfaitement à l’ambiance d’un bon slasher de seconde zone. 

 

« Midnight Kiss » est cependant pour moi l’un des meilleurs épisodes de Into the Dark depuis les débuts de la série. Il y a ici une proposition originale dans un genre qui l’est pourtant beaucoup moins. Ce n’était pas bien compliqué étant donné que les slashers restent l’un de mes genres de films d’horreur fétiche. Mais ce dont cet épisode manque cruellement c’est d’un vrai twist ou d’une fin qui sort du lot. Forcément avec un tel titre, il fallait s’attendre à ce que celui qui est embrassé en 2015 dans l’ouverture de l’épisode soit le tueur à la fin. Du coup, il n’y a pas vraiment de surprise là dedans si ce n’est l’un des meurtres qui n’est pas commis par le tueur masqué mais par l’un des personnages principaux de l’histoire. 

 

Dans sa configuration, l’épisode suit un schéma assez classique pour un slasher sans trop sortir des sentiers battus. Un groupe d’amis est en danger à cause d’un tueur en série qui rode. Jusque là, rien de très original. Mais la série parvient malgré tout ici à créer un suspense intéressant qui tient le téléspectateur jusqu’au bout sans trop de difficultés. Les personnages sont quant à eux suffisamment intéressants pour que l’on s’intéresse à leur destin et permettent aussi à l’histoire d’avancer de façon plutôt sympathique. 

 

Note : 6/10. En bref, un slasher LGBT+, en voilà une bonne idée et en plus c’est réussi. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Miley 14/04/2020 21:26

Chaque saison, j'attends en vacances - c'est peut-être ma série préférée, si nous parlons de projets modernes

Bora 29/03/2020 17:54

L'année dernière, j'ai lu le livre du même nom de la collection de classiques du monde et, enfant, j'ai regardé un vieux film, et maintenant j'aimerais vraiment voir une nouvelle version de cette histoire instructive

Beel 04/01/2020 22:16

article coloré et informatif. Je veux vraiment continuer ce merveilleux film

yapi75 29/12/2019 20:54

Très bon épisode qui mérite une 2e vision car on a des indices dès le générique de début. Je ne suis pourtant pas fan de slasher mais celui-ci propose des personnages attachants avec des réactions plausibles et le tueur est finalement assez troublant dans sa folie. Into the Dark est une série qui se bonifie au fil des épisodes (la 2e saison étant bien meilleure que la 1ère à mon avis).

GARNIER 28/12/2019 21:57

Bonjour,
Je n'arrive pas à trouver la saison 2 de cette série.
Est-il possible de m'envoyer l'adresse du site où vous avez pû récupéré cette saison 2 ?
Merci