Critiques Séries : The Purge. Saison 2. Episode 9.

Critiques Séries : The Purge. Saison 2. Episode 9.

The Purge // Saison 2. Episode 9. Hail Mary.

 

Avant dernier épisode de la saison et cette fois-ci c’est l’heure de la Purge annuelle. Si certaines intrigues trouvent une certaine conclusion, c’est pour mieux croiser le destin de chacun des personnages que l’on suit depuis le début de la saison. 

 

Esme continue sa mission pour infiltre la NFFA (ce qu’elle va réussir à faire). J’aime bien la façon dont Esme est capable de se jouer de la NFFA et de leurs caméras. Le hacking est une occasion en or de faire diversion mais aussi de nous amuser intelligemment avec toute cette histoire. Mais c’est sans compter sur l’apparition d’un homme qui semble tout droit sorti d’un slasher qui veut l’éliminer. Si pour le moment c’est surtout de la mise en place, plus on arrive au bout et plus l’histoire d’Esme devient intéressante. C’est donc sur le prochain épisode que l’on pourra réellement juger de l’efficacité de l’histoire. 

 

Ben de son côté est fou depuis qu’il est enfant. Je découvre que la NFFA a tout de même créé des programmes pour enfants afin de les sensibiliser à la Purge. C’est terrifiant et prouve une fois de plus le caractère totalitaire du régime américain dans la fiction qui nous est présentée. Tous ces petits éléments qui permettent de mieux cerner la NFFA me plaisent et changent de ce que l’on a pour habitude de voir. Mais Ben c’est aussi l’arroseur arrosé. La scène dans le cimetière où il se retrouve face à ces tueurs arborant le masque qui l’a rendu célèbre est un grand moment. 

 

Ryan et son équipe vont finalement réussir à s’en sortir avec Tommy (même si Ryan a failli mourir enterré vivant). Je ne sais pas ce qu’il y a vraiment d’intéressant dans cette partie de l’épisode d’autant plus que The Purge a du mal à rendre la chasse à l’homme amusante. Bien que l’introduction de ce clan qui chasse des détenus est presque drôle, la suite ronronne un peu trop et n’a pas l’effet escompté. 

 

L’intérêt de cet épisode est aussi de voir ce que Ben réserve à Turner et c’est purement et simplement le faire tuer l’un de ses colocataires. La scène manque cependant de mordant et n’a pas l’impact que le scénario semble vouloir qu’elle est. Je trouve ça assez dommage. Mais Marcus et ses amis vont tout de même embarquer un serial killer dans leur voiture : Ben. Si ce cliffangher a de quoi donner envie de voir la suite, j’ai peur qu’ils n’en fassent pas grand chose et c’est là le problème. 

 

Note : 5/10. En bref, l’excitation monte mais l’épisode a du mal à tout équilibrer. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article