Mes 20 films de l’année 2019

Mes 20 films de l’année 2019

20 - Douleur et Gloire

Almodovar transpire ici du début à la fin dans ce portrait à nu. Antonio Banderas était le meilleur choix que le réalisateur pouvait faire pour être son propre miroir et l’alchimie entre la caméra, le récit et l’acteur fonctionne à merveille.

 

19 - Le Chant du Loup

La France aura réussi cette année à proposer une jolie cargaison de films réussis. Le Chant du Loup est angoissant et soigné dans sa façon d’intégrer le suspense. François Civil, en « Oreille d’Or » aura été l’une des révélations de l’année. A juste titre.

 

18 - A Couteaux Tirés

Rian Johnson réinvente Agatha Christie a sa sauce et nous offre un Cluedo passionnant autour d’une galerie de personnages amusants et bien construits. En se jouant de l’oeil du spectateur, le réalisateur met en avant un casting solide et notamment Daniel Craig, au sommet de son art. 

 

17 - Grâce à Dieu

Quand François Ozon s’attaque à la pédophilie dans l’Eglise, cela donne Grâce à Dieu. Un récit fort et incarné qui n’a peur de rien. Pas sans défaut, cette aventure fascine autant qu’il s’avère terrifiante. L’histoire vraie (que je connais étant lyonnais), est ici suffisamment bien orchestrée pour mériter le coup d’oeil.

 

16 - Yesterday

Imaginez un monde où les Beatles n’auraient jamais existé. Enfin, où une personne connait leur existence (et il se trouve être musicien). Au détour d’une ribambelle de reprises qui donnent envie de chanter devant l’écran, Danny Boyle signe ici un film feel-good qui me donne encore des frissons rien qu’en repensant à certains moments.

 

15 - Vice

Adam McKay signe ici un portrait au vitriol de Dick Cheney, l’une des personnalités politiques américaines les plus influentes du siècle. Cet homme de l’ombre est ici incarné par un Christian Bale méconnaissable et surtout brillant. 

 

14 - Green Book

Inspiré d’une histoire vraie, Green Book prend le pas de raconter l’inverse de ce que l’on a pour habitude de voir et le fait avec brio. Le duo Viggo Mortensen / Mahershala Ali fonctionne et Peter Farrelly insuffle un humour grinçant qui rend ce road trip palpitant.

 

13 - The Irishman

Ce projet de Martin Scorsese aurait pu ne jamais voir le jour sans l’aide de Netflix. Tout en faisant parfois de la redite d’autres oeuvres de sa carrière, Martin Scorsese offre malgré tout de belles surprises et surtout une vraie mélancolie étonnante. Le réalisateur prend alors en compte le temps qui passe dans une oeuvre qui rassemble un trio de tête magistral : Joe Pesci, Al Pacino et Robert de Niro.

 

12 - Marriage Story

Qui a dit que Netflix ne faisait pas de bons films ? Avec Marriage Story ils nous plongent dans l’histoire d’un mariage et d’un divorce qui vaut surtout pour son duo (Adam Driver / Scarlett Johansson) et qui malgré la redite de la thématique fétiche de Noah Baumbach, parvient à sortir du lot.

Mon avis : Marriage Story

 

11 - Hors Normes

Eric Toledano et Olivier Nakache continuent de nous plonger dans des univers qui leurs ressemblent. Teinté d’un espoir « hors normes », le film nous plonge dans un monde touchant sans tomber dans le tire larmes. Un beau film français qui fait état d’une injustice sociale. 

Mon avis : Hors Normes

 

10 - John Wick Parabellum

Pas de repos pour John Wick qui accentue une fois de plus toutes les qualités de cette franchise. Keanu Reeves reste le maître incontesté américain des arts martiaux au cinéma là où les chorégraphies sont mises en avant par un Chad Stahelski très en forme. 

Mon avis : John Wick 3 Parrabellum

 

9 - Les Crevettes Pailletées

Peut-être pas le film de l’année sur bien des points mais un film coup de pied dans la fourmilière qui tente de faire bouger les mentalités dans un pays qui a encore beaucoup a faire en matière d’égalité. Mais un film plein d’espoir, d’humour, de larmes et de jolis moments d’amitié.

Mon avis : Les Crevettes Pailletées

 

8 - Joker

Dans un monde qui a décidé d’abandonner un homme nait le Joker. La violence dont ce dernier fait preuve n’est que le reflet de ce qu’il a vécu. Joaquin Phoenix s’en donne alors à coeur joie et semble vivre son personnage comme si c’était lui dans la vraie vie. Prêt à devenir culte.

Mon avis : Joker

 

7 - Once Upon a Time… in Hollywood

Le retour de Tarantino au cinéma était attendu et il n’a pas déçu. Dans cette relecture du Hollywood de l’époque de Charles Manson, Tarantino nous offre un mélange de toutes les influences de sa carrière avec de jolis clin d’oeil et une histoire soutenue par un duo d’acteur fascinant.

Mon avis : Once Upon a Time... in Hollywood

 

6 - La Favorite

Yorgos Lanthimos a un cinéma particulier qui offre ici à La Favorite une fascinante plongée dans le monde de la monarchie. Récompensé d’un Oscar plus tôt cette année, le film mérite amplement sa récompense. Olivia Colman en Reine en fascinera plus d’un.

Mon avis : La Favorite

 

5 - Midsommar

Dans une région où le soleil brille 24h/24 durant une période précise, Midsommar est un film d’horreur fascinant et une vraie satire des sectes (le Temple du Soleil n’est pas très loin) dont l’inspiration est soignée et Florence Pugh s’avère être une petite révélation bienvenue.

Mon avis : Midsommar

 

4 - Ad Astra

James Gray démontre que la science fiction peut être autre chose qu’une énième adaptation. Tourné autour de la présence fascinante d’un Brad Pitt au sommet, Ad Astra nous plonge dans cette quête perpétuelle de la vie extra-terrestre alors que la vie, la vraie, se déroule sur Terre.

Mon avis : Ad Astra

 

3 - Us

Jordan Peele propose avec Us une critique acide de l’Amérique tout en offrant un récit horrifique soigné et pertinent. Us reste dans la lignée de son précédent film et prouve une fois de plus qu’un film d’horreur peut être plus, et notamment proposer un sous texte surprenant.

Mon avis : Us

 

2 -  Les Misérables

Dans le contexte social, Les Misérables fait un état des lieux de la banlieue tout en offrant une lueur d’espoir sur la volonté de s’en sortir. Un joli film dont la morale, tirée de Victor Hugo, propose une lecture moderne sur l’Homme influence l’Homme et fait l’Homme de demain. 

Mon avis : Les Misérables

 

1 - Parasite

Palme d’Or au Festival de Cannes 2019, Parasite a réussi à créer une vraie sensation. Mélange de thriller, de comédie et de film d’horreur, le film de Bong Joon-ho fait une proposition originale dans un monde fait d’adaptations, de remakes et de reboots. Sans parler de certaines scènes déjà cultes.

Mon avis : Parasite

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

moi59 04/01/2020 11:05

ce classement montre a quel point le cinéma est mort . parasite première partie correcte puis plus rien j' ai vu des films coréens 10 fois mieux .