Critique Ciné : Cats (2019)

Critique Ciné : Cats (2019)

Cats // De Tom Hooper. Avec Jennifer Hudson, Taylor Swift, Judi Dench et Idris Elba.

 

Il y a des films qui sont capables de ruiner des carrières et je pense que Cats en fait partie. Je n’avais aucune connaissance de la comédie musicale Cats dont le film est adapté, et sincèrement je préfère ne même pas la voir. Il y a tout un tas de scènes qui jouent clairement avec notre capacité à rester devant un film sans vomir. C’est Tom Hooper (Les Misérables, Danish Girl) qui s’est chargé de mettre tout cela en boîte et une fois la boîte ouverte, ça sent la pâtée pour chat périmée. Si le réalisateur offre visuellement quelque chose qui colle plutôt bien au scénario demandé, l’ensemble est sacrément tordu. Outre les scènes de sexe proches de la zoophilie, nous avons tout de même des séquences à tordre les boyaux : Rebel Wilson qui manque des sauterelles humaines et James Corden qui se tête sur des poubelles pleine de nourriture avariée. C’est deux moments sacrément difficile à digérer dans un gloubiboulga musical sans queue ni tête (enfin, si ils ont des queues). 

 

Une fois par an au cours d’une nuit extraordinaire, les Jellicle Cats se réunissent pour leur grand bal. Leur chef, Deuteronome, choisit celui qui pourra entrer au paradis de la Jellicosphère pour renaître dans une toute nouvelle vie.

 

Si je ne connais pas la comédie musicale, Cats ne semble pas raconter grand chose si ce n’est un enchainement de scènes d’un genre étrange où des chats dans des corps humains se mettent à danser et chanter. C’est peut-être même le plus gros problème du film car le scénario n’a aucun sens, ni même d’intérêt réel. On se retrouve plus devant un film qui veut faire dans la démonstration artistique (et de ce point de vue là, on peut dire qu’ils ont tout de même réussi le tour de force). Le sujet aurait pu être traité avec plus de sympathie, peut-être en occultant certaines séquences qui donnent l’impression de voir des articles pute à clics sur Internet. Car c’est clairement ce que Cats semble chercher à faire : alpaguer le spectateur avec des séquences chocs pour faire parler de ce truc sans intérêt. Musicalement, certaines chansons sont plutôt jolies (et c’est tout de même le principe de base d’une comédie musicale), ce qui est rassurant, mais rien n’est aidé par l’enchainement de scènes parfois terrifiantes qui donnent l’impression que l’on est venu nous torturer une fois enfermés dans la salle de cinéma. 

 

Note : 2/10. En bref, la magie d’une comédie musicale donne ici lieu à une sombre boule de poils difficile à digérer. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Saff 28/01/2020 20:12

Cats me fera toujours penser a Une nounou d'enfer !