Critique Ciné : Les filles du Docteur March (2020)

Critique Ciné : Les filles du Docteur March (2020)

Les filles du Docteur March // De Greta Gerwig. Avec Saoirse Ronan, Emma Watson et Florence Pugh.

 

Ce n’est pas la première adaptation de Little Women de Louisa May Alcott. On se souviendra peut-être du film de 1933 avec Katherine Hepburn (qui est la toute première adaptation) ou alors c’est la version de 1994 avec Diane Lane qui vous a marqué. Quoi qu’il en soit, j’étais plus que curieux à l’idée de découvrir ce que Greta Gerwig pouvait faire de cette aventure. Celle à qui l’on doit Lady Bird reprend donc ici le roman de Louisa May Alcott et l’adapte avec … brio. Car l’originalité de cette adaptation c’est non seulement d’adapter le roman, mais aussi les écrits de Louisa May Alcott. Sans parler du fait que la narration de cette nouvelle version mélange les deux groupes de chapitres qui avaient été publiés à l’époque afin de faire des aller-retour dans le passé. Cela rend le récit moins manichéen et plus intéressant à mes yeux, créant des parallèles entre les différentes époques, celle de l’adolescence des filles, puis de leur vie adulte. 

 

Les filles du Docteur March est une adaptation intelligente qui met en avant un casting de rêve où Saoirse Ronan mérite amplement sa nomination aux Oscars. Elle brille dans chacune de ses scènes et parviendrait presque à voler la vedette à Meryl Streep qui ici est ma petite Madeleine de Proust. Ses répliques sont ciselées et soignées, donnant un brin d’humour au milieu de certaines aventures pas toujours joyeuses. 

 

Une nouvelle adaptation des "Quatre filles du Docteur March" qui s’inspire à la fois du grand classique de la littérature et des écrits de Louisa May Alcott. Relecture personnelle du livre, Les filles du Docteur March est un film à la fois atemporel et actuel où Jo March, alter ego fictif de l’auteur, repense à sa vie.

 

Greta Gerwig décide d’ajouter un grand pan de tendresse durant tout son film, ce qui permet aussi de s’attacher rapidement à la relation entre les quatre soeurs. L’idée de se concentrer sur Jo March comme notre fil conducteur et le point de vue de ce film est une occasion aussi de faire de ce film un film moderne dont le sujet résonne encore de nos jours comme très actuel. En cherchant à moderniser l’oeuvre de départ, Greta Gerwig ne raye jamais le plancher. Après tout, ce n’était pas forcément facile d’adapter un roman qui aujourd’hui n’est peut-être plus très moderne mais dans sa façon de l’adapter ici, il y a tout ce que j’avais envie de voir. 

 

S’ajoute à tout cela la musique d’Alexandre Desplat qui, discrète et légère, apporte un rythme au film qui rend certaines scènes parfois plus émouvantes. Cependant, si je devais faire une critique à ce film, je pense que ce n’est peut-être pas aussi brillant que Lady Bird ou en tant cas pas autant original. On reprend ici un classique vu et revu, et même avec la touche de modernité, on retrouve des éléments que l’on a déjà vu plusieurs fois au cinéma si l’on a déjà vu les précédentes adaptations. Je suis tout de même satisfait du résultat et je dois avouer que la façon de donner un côté plus contemporain fonctionne bien. 

 

Note : 8.5/10. En bref, adaptation réussie et moderne. 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article