Critiques Séries : Deputy. Saison 1. Episode 2.

Critiques Séries : Deputy. Saison 1. Episode 2.

Deputy // Saison 1. Episode 2. 10-8 Outlaws.

 

On ne va pas y aller par quatre chemins, Deputy n’est pas forcément la série de l’année mais il y a tout de même quelque chose qui me fascine dans ce second épisode et c’est Stephen Dorff. C’est lui qui tient la série et donne envie de revenir voir ce qu’il y a de plus à apprendre sur ce héros . Bill a donc du mal à se faire à sa place de shérif, peut-être aussi car c’est plus un homme de terrain qu’un homme qui aime être derrière un bureau pour diriger des hommes. Il est accroc à son boulot, mais surtout à ce qui se passe sur le terrain et cet épisode vient le démontrer, notamment quand il débarque sur une opération de son équipe après avoir refusé une partie de jambes en l’air avec sa femme. 

 

La série ne fait pas forcément dans la complexité non plus étant donné que l’épisode tient plutôt bien son histoire et reste assez classique mais le personnage de Bill est suffisamment accrocheur pour avoir envie d’en voir plus. Car au fond, ce second épisode ne diffère pas trop du premier et ne cherche pas à changer la donne ou la mécanique. Au contraire, Deputy suit un script assez simpliste et classique du genre policier mais ajoute une bonne dose d’héroïsme cowboy grâce à un personnage. Et c’est à mon sens l’une des plus grandes réussites de Deputy. 

 

A côté de ça, le sous shérif Jerry London semble être le parfait vilain pour Bill dans cette première saison. Ils ne s’entendent pas avec Bill ce qui permet de créer des moments sympathiques entre les personnages qui changent un peu de ce que l’on aurait pu imaginer au départ. L’épisode nous introduit aussi de nouveaux officiers, ce qui n’est pas nécessaire mais permet de donner des points de vue différents et d’élargir un peu le casting présenté dans le premier épisode. L’épisode permet enfin de poser les bases des relations Bill/Paula/Cade/Teresa. C’est une bonne chose car cela permet de s’attacher aux personnages assez facilement. 

 

Note : 5.5/10. En bref, pas désagréable au final, mais peut-être un peu trop classique. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article