Critiques Séries : FBI : Most Wanted. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : FBI : Most Wanted. Saison 1. Pilot.

FBI : Most Wanted // Saison 1. Episode 1. Pilot. 

 

Alors que FBI s’en sort plutôt bien sur CBS, la chaîne s’est dit qu’un spin off ne serait pas de refus. On reprend alors la trame classique de la série mère pour en faire une aventure qui mélange un brin de The Blacklist avec quelque chose de terriblement terre à terre et classique. Dans cette intrigue introduite l’an dernier dans FBI, on retrouve donc Julian McMahon (Nip/Tuck) en tête de liste et bien que ce dernière sache porter une série ici ce n’est pas la joie et l’ensemble ressemble malheureusement à du réchauffé. Pourtant, nous sommes chez Dick Wolf et bien que ce dernier soit très bon dans les séries procédurales, ici tout sent malheureusement la naphtaline. Julian McMahon incarne un personnage terriblement ennuyeux, qui reprend tout ce que l’on a déjà vu dans la série mère sans pour autant chercher à se renouveler. Surtout que les personnages n’ont pas d’alchimie, ce que Dick Wolf avait pourtant réussi à faire dans FBI et accessoirement dans les Chicago. L’alchimie des personnages est le point fort de la série mère et l’un des rares éléments qui donne envie de revenir chaque semaine. 

 

Le quotidien d'une section du FBI où les agents sont chargés de traquer les criminels les plus recherchés d'après une liste de noms. L’agent expérimenté Jess LaCroix supervise une équipe hautement qualifiée qui intervient en continu sur le terrain. Cette unité mobile d’infiltration poursuit ceux qui tentent d'échapper à la justice.

 

Le héros doit s’occuper de sa fille et en même temps de son travail, ce qui est sensé créer une certaine forme d’empathie. Mais… rien. Rien de tout cela n’apporte une quelconque émotion ce qui laisse alors l’épisode ronronner sans faire de vagues. On a aussi l’impression que l’intrigue sortie de ce premier épisode vient d’un grenier poussiéreux, comme si le but était probablement de rejouer les intrigues qui n’ont jamais été développées dans les autres séries de Dick Wolf. J’aurais bien aimé qu’ils cherchent une nouvelle façon de créer une dynamique entre des personnages et des intrigues originales mais ce n’est que le même pot pourri sans saveur. 

 

FBI : Most Wanted me rappelle tous ces spin off ratés que l’on a eu d’Esprits Criminels ou d’autres séries du genre, qui ne renouvelait jamais vraiment l’histoire de la série mère mais reprenait plutôt le tout pour en faire une série Z que personne n’a envie de regarder. Je n’irai donc pas plus loin après ce premier aperçu qui m’a plus donné l’impression de faire la sieste que de réellement prendre plaisir à passer du temps devant une série. De plus, avec toutes les bonnes séries qu’il y a en ce moment, difficile de prendre du temps pour celle-ci…

 

Note : 2/10. En bref, si vous cherchiez un bon somnifère, je viens de vous en trouver un. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article