Critiques Séries : Manifest. Saison 2. Episode 1.

Critiques Séries : Manifest. Saison 2. Episode 1.

Manifest // Saison 2. Episode 1. Fasten Your Seatbelts. 

 

Manifest l’une des séries événements de la saison précédente est de retour. Les passagers du vol 828 étaient laissés dans une situation qui donnait à l’issue de la première saison l’envie de revenir. L’idée de faire revenir les personnages sur le vol qui ouvrait la série est une occasion de développer autrement les mystères autour de la mythologie de la série et je dois avouer que c’est une assez bonne chose pour bien des raisons. Surtout que la façon de conduire cet épisode permet de poursuivre le travail effectué l’an dernier, notamment sur le développement des relations entre les personnages. Le fait que les drames personnels de chacun permettent une fois de plus de développer le mystère principal de la série est une bonne chose. 

 

Avec des nouveaux twists et de nouvelles histoires autour du vol, la saison semble en tout cas bien partie pour aller de l’avant et ne pas trop stagner sur les acquis de l’an dernier. Je n’imaginais pas à la fin de la saison 1 que ce serait Michaela qui serait toucher par la balle qui a retenti dans l’affrontement entre Zeke et Jared. Mais pourquoi pas. C’est peut-être bien fichu et le drame est présent mais j’aurais presque préféré qu’elle meurt réellement. L’idée qu’il y ait une date de péremption sur chacun des personnages du vol 828 est là aussi un nouvel élément intrigant qui peut relancer la mécanique rapidement. La culpabilité de Zeke est une occasion intéressante de développer le personnage cette année autour d’une mécanique que la série a déjà bien huilée l’an dernier : les émotions de ses personnages. 

 

C’est l’une des forces de Manifest et je continue de voir que les scénaristes aiment jouer là dessus pour mieux nous plonger dans le quotidien de chacun. Il y a forcément de nouveaux passagers qui sont introduits aussi dans le but de mieux cerner ce que les voix qu’ils ont tous dans leur tête peut impliquer. Si parfois je trouve que le drame familial manque encore un peu de développement ici, Manifest continue de développer son univers et sa mythologie de façon efficace. Sans perdre le fil de l’an dernier les scénaristes semblent maîtriser leur univers et savoir où ils vont et c’est rassurant. 

 

Note : 5/10. En bref, retour réussi. 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article