Critiques Séries : The Outsider. Saison 1. Episodes 1 et 2.

Critiques Séries : The Outsider. Saison 1. Episodes 1 et 2.

The Outsider // Saison 1. Episodes 1 et 2. Fish in a Barrel / Roanoke.

 

Pour avoir déjà lu le roman de Stephen King, je dois avouer que j’étais plus que curieux de voir comment ils allaient l’adapter. Le roman est fascinant, un vrai thriller terrifiant avec plein de retournements de situation qui changent la donne à chaque page. Ce qui est bon avec ces deux premiers épisodes c’est que la série parvient à nous retourner l’esprit en long et en large comme le roman. Mais étant donné qu’il y a aussi un lien avec un personnage de Mr Mercedes, j’ai hâte de voir l’apparition de Holly Gibney annoncée dans la bande annonce du prochain épisode. Mais avant tout, ces deux épisodes servent à nous introduire les principaux protagonistes de la saison. A commencer par Terry Mailtand, incarné par Jason Bateman (Ozark). Ce dernier parvient à rapidement installer le climat étrange autour de son personnage que tout accuse et en même temps que tout innocente. 

 

La série joue énormément sur la personnalité de l’enquêteur, Ralph Anderson (incarné par un Ben Mendelsohn - Bloodline - plus que parfait) et l’esprit torturé de ce dernier. J’aime beaucoup la façon que l’acteur a d’incarner ce personnage emblématique du livre et surtout tous les ressorts dramatiques qui lient cette affaire à ses aventures personnelles et familiales. L’occasion de ces deux épisodes est de présenter aussi les deux premières preuves qui se contredisent. 

 

Le corps atrocement mutilé d'un garçon de onze ans est retrouvé dans une petite ville de l’Oklahoma. Les empreintes digitales et l’ADN présents sur les lieux du crime désignent aussitôt le coupable : Terry Maitland, l'un des habitants les plus respectés de la ville, entraîneur de l'équipe locale de baseball. L’affaire semble évidente à un détail près : Terry Maitland a un alibi en béton. Il était en effet à plusieurs centaines de kilomètres au moment où le meurtre a été commis. Le détective Ralph Anderson, proche de Maitland, est chargé de faire la lumière sur cette affaire pour le moins étrange. Et son explication pourrait bien dépasser l’entendement.

 

La première question est de savoir si Terry est le meurtrière que tout accable. Même s’il semble être innocenté par pas mal d’autres preuves, il reste des zones d’ombre qui le lient au reste de l’affaire. Mais aussi de savoir comment il homme aussi gentil et honnête que Terry peut-il devenir (être ou non) un tueur et violeur d’enfant. Sans compter qu’une personne ne peut logiquement pas être à deux endroits en même temps, rendant le tout d’autant plus fascinant. Le fait que HBO ait décidé de nous offrir d’un coup les deux premiers épisodes est un choix judicieux, à la fois car cela permet d’installer la série intelligemment, la tension autour de l’affaire, mais aussi car Richard Price (The Wire, The Deuce) parvient alors à utiliser ces deux épisodes pour dérouler les prémices de cette histoire de façon à ce que l’on accroche. 

 

Ajoutez à cela la mise en scène de Jason Bateman qui dès la scène d’ouverture sait jouer sur l’horreur, notamment en laissant notre imagination boucher les trous. Mais la réussite de ces deux épisodes ce n’est que qu’une question de mise en scène ou d’écriture passionnante, c’est aussi le casting qui est plus que parfait.  Beaucoup de choses se passent en deux épisodes, comme dans le livre d’ailleurs, et la façon dont celui-ci a été adapté pour le moment me fascine vraiment et me donne l’envie de voir la suite. Bien que je connaisse l’issue du roman, replonger dans cette histoire est un truc que j’avais envie de voir au cinéma, mais en série c’est aussi pas si mal que ça. 

 

Note : 9.5/10. En bref, introduction plus que parfaite. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article