Critique Ciné : Sa Dernière Volonté (2020, Netflix)

Critique Ciné : Sa Dernière Volonté (2020, Netflix)

Sa Dernière Volonté // De Dee Rees. Avec Anne Hathaway, Ben Affleck et Willem Dafoe.

 

Thriller politique adapté du roman du même nom de Joan Didion, Sa Dernière Volonté avait tout pour faire une excellente histoire au milieu du journalisme et du trafic d’armes. Mais on est loin d’un film de Fernando Meirelles par exemple et c’est bien là le problème. Pourtant, la façon de faire n’est pas totalement ratée, car il y a des idées mais le scénario est bien trop mince pour aller au bout des choses et l’histoire préfère se concentrer sur la surface, plutôt que de creuser en profondeur. L’intrigue manque alors d’entrain, ce qui peut laisser parfois avec l’impression que le film n’a pas grand chose à nous conter, ou que les scénaristes (dont le réalisateur Dee Rees) ne savent pas comment nous emmener sans finir en queue de poisson. Car oui, l’histoire se termine sans vraiment conclure toutes les idées balancées tout au long du film, ce qui peut devenir un brin irritant une fois le film terminé. Tout partait tellement bien alors que le début du film introduit bien les personnages et l’univers dans lequel il veut nous plonger. Mais rapidement, Sa Dernière Volonté tourne un peu en rond, quitte à nous décevoir totalement sur la fin. 

 

Prise par les sentiments, une journaliste expérimentée de Washington accepte une mission pour son père, mais perd le contrôle de son propre reportage en passant du statut de témoin à celui de protagoniste.

 

La trame de fond, celle de l’affaire Iran/Contra, scandale qui a eu lieu sous Reagan, permet de nous plonger au odeur de nombreux pays et décors originaux (Nicaragua, Costa Rica, etc.), mais au delà du fait que le film nous trimbale de pays en pays façon carte postale, Sa Dernière Volonté ne nous raconte finalement que très peu de choses passionnantes. L’issue ici c’est donc un scénario qui se casse la pipe en plein milieu car il ne sait pas rendre son récit compréhensible et intelligent, de même que le casting (plutôt bon pour le coup), ne sait pas du tout comment faire pour nous surprendre tant leurs personnages sont faibles. Reste alors Anne Hathaway, parfaite en journaliste qui cherche à venir à bout de la dernière volonté de son père. L’actrice donne à son personnage un angle plus réaliste que les autres et surtout l’envie de voir ce que son histoire peut faire dans le récit. Dee Rees (Mudbound, Pariah) est pourtant quelqu’un qui aurait pu donner corps à Sa Dernière Volonté mais le catalogue Netflix l’a sûrement obligé à ne pas faire de fulgurances visuelles, laissant alors le tout tourner un peu à vide ce point de vue là.

 

Note : 4.5/10. En bref, déçu par un scénario facile et mal fagoté, alors que Anne Hathaway casse la baraque. 

 

Date de sortie : 21 février 2020 - Directement sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article