Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 5. Episode 1.

Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 5. Episode 1.

Better Call Saul // Saison 5. Episode 1. Magic Man.

 

Avec cette saison, la série entre dans son avant dernière salve d’épisodes. Je dois avouer qu’une foiis la saison 6 terminée, il va me manquer une fois de plus cet univers si particulier et fascinant. Mais cette saison permet clairement de débuter la carrière d’avocat de Saul Goodman. L’avantage avec le fait que la série ait décidé de quand elle va se terminer, c’est que l’on va avoir une vraie fin construire en amont qui ne sera pas bâclée au dernier moment. 

 

On démarre dans le futur où Saul Goodman tente de se construire une nouvelle vie, loin d’Albuquerque sauf que Gene est connu. Saul a été un sacré personnage avec ses publicités à la télévision et sur 4/3, donc forcément il peut être facilement reconnu et c’est ce qui se passe au début de cet épisode. Cette introduction est intéressante car elle permet aussi de faire le lien avec pas mal de choses que l’on a vu précédemment dans les quatre premières saisons. Le fait que l’on nous présente le tout en noir et blanc me fascine et me rappelle la saison 2 de Breaking Bad à chaque fois, ce qui est une bonne chose pour bien des raisons. 

 

Je continue d’être fasciné par la façon dont Saul Goodman travaille et Bob Odenkirk mérite toutes les récompenses pour sa façon d’incarner le personnage. Il y a toujours un petit truc amusant qui parvient à nous surprendre. Et sa façon de débiter les dialogues reste l’une des meilleures choses que l’on voit dans Better Call Saul. Jimmy dans le présent construit sa nouvelle affaire, celle qui va faire sa renommée rapidement. Il veut retrouver son droit d’exercer mais cette fois-ci sous le nom de Saul Goodman. En donnant des téléphones jetables avec un bouton qui permet de l’appeler rapidement, Better Call Saul sait comment faire pour nous amuser et cela change énormément de ce que l’on a vu précédemment. Je dirais que cette saison est plus heureuse que les précédentes, notamment car la série s’éloigne de la famille de Jimmy pour construire son personnage. 

 

Je me demande ce qui va se passer prochainement avec Kim car l’on sait qu’elle ne fait pas partie de la fin de l’histoire de Saul. Mais curieusement, ce n’est pas le personnage pour lequel j’ai le plus envie de voir le destin car en parallèle, nous avons d’autres personnalités fortes comme Mike ou Gus. Les affaires de ces deux là parviennent à nous offrir tout ce que l’on peut demander dans Better Call Saul et même plus encore, surtout car cela se rapproche plus de l’univers de Breaking Bad. 

 

Note : 9/10. En bref, retour réussi et sur les chapeaux de roue. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article