Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 10. Episode 9.

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 10. Episode 9.

The Walking Dead // Saison 10. Episode 9. Squeeze.

 

On ne peut pas dire que cette saison 10 de The Walking Dead ait été une bonne surprise jusqu’à présent. A chaque fois, le premier épisode est intéressant et tout ce qui se passe ensuite part en sucette. Je n’ai pas envie de faire confiance à « Squeeze » qui marque le retour de la série après sa petite pause même si je dois avouer que l’épisode est bon. Notamment car la série embrasse de nouveau ses racines horrifiques et clairement ce sont souvent les meilleures racines de la série. Tout commence de façon simple : nos héros coincés dans une grotte par Alpha et entourés la horde de zombies des Whisperers. D’un point de vue de la tension que l’épisode installe, je dois avouer que c’est une agréable surprise et surtout qu’une telle histoire plus ou moins en huis clos fonctionne c’était inespéré. Peut-être aussi car une grande partie de la saison a été catastrophique. 

 

A certains moments j’ai alors repensé à certaines scènes particulièrement efficaces de The Descent (un classique du genre). L’épisode permet aussi de faire vivre les conséquences des actes de Carol durant toute la première partie de la saison. The Walking Dead en aura mis du temps et il était temps de venir à bout de toute cette mise en place ennuyeuse. Notre équipe doit alors tuer quelques Whisperers et éviter les morsures de zombies dans un univers qui ne veut pas s’arrêter de nous prendre de court. Je me demande alors pourquoi The Walking Dead n’avait pas pu faire ce genre de trucs auparavant, notamment dans la première partie de la saison, plutôt que de montrer les simagrées de chacun. 

 

La série répète pourtant d’un point de vue narratif un schéma qu’elle connait si bien et qu’elle aime répéter souvent. Mais l’univers est ici différent, ce qui rend le tout un peu plus intéressant. Les actions ridicules de Carol conduisent forcément à l’inévitable, créant une bonne dose d’adrénaline au milieu d’une série qui a souvent du mal avec l’action et à la mettre en scène. Sur le camp des Whisperers, on retrouve Alpha et Negan et je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce que les deux finissent comme ça. De plus, en sachant qu’il y a probablement un espion sur le camp des Whisperer, Negan a raison : c’est quelqu’un du camp d’Alpha, pas quelqu’un d’autre. Negan trouve une fois de plus une occasion de se renouveler dans une série qui aime les intrigues statiques ce qui est plutôt rassurant pour le personnage. Jeffrey Dean Morgan continue alors d’être l’un des meilleurs aspects de cette saison alors qu’il était plus ou moins le personnage le plus ennuyeux l’an dernier. Comme quoi tout peut changer. 

 

Note : 8/10. En bref, en remettant au centre de ses aventures le suspense et la création d’intrigues en petits morceaux qui donnent envie de revenir, The Walking Dead est peut-être en train de sauver sa saison. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article