Critiques Séries : 9-1-1. Saison 3. Episode 11.

Critiques Séries : 9-1-1. Saison 3. Episode 11.

9-1-1 // Saison 3. Episode 11. Seize the Day.

 

Il était temps que la série mère vienne rappeler que c’est elle qui tient tout et surtout qui est bien meilleure que son spin off. Je dois avouer que ce n’était pas forcément simple de retrouver tout le monde et surtout les intrigues de la saison. La plupart des cas de la semaine sont liés à des personnages qui veulent sortir de leur zone de confort dans le but de vivre leur vie pleinement. Si cette thématique est sympathique, l’épisode en lui-même est un redémarrage correct. Il faut dire que 9-1-1 repose énormément sur son lot de personnages. La série sait très bien nous remettre dans l’ambiance avec un cas de la semaine efficace dès l’introduction et des personnages qui nous délivrent tous la suite de leurs aventures (ou de nouvelles histoires). 

 

Chimney a clairement droit à une place de choix dans cet épisode et sa relation avec Maggie est probablement l’une des plus belles relations de la série. En plus de ça, Chimney est devenu au fil des épisodes l’un de mes personnages fétiches. C’est souvent quelqu’un qui est gage d’humour dans la série mais aussi la voix de la raison. L’arrivée d’Albert n’engage pas grand chose pour le moment si ce n’est une occasion de développer autrement l’histoire du personnage et des relations qu’il peut entretenir. Albert est quelqu’un d’intéressant et je dois avouer qu’amener des histoires familiales de Chimney dans cette seconde partie de la saison pourrait changer un peu la série et lui offrir de nouvelles directions.

 

Le reste des personnages s’occupe comme il peut avec le temps qu’il lui reste. Mais les dialogues sont tout de même plus efficaces que ceux de Lone Star. C’est assez étrange de voir que 9-1-1 est une série qui sait aussi bien faire ce qu’elle fait alors qu’il y avait tout pour réussir dans une autre ville au départ. 

 

Côté cas, certains sont assez hilarants. Notamment quand un homme décide d’avaler vivant un poisson. La séquence est sacrément bête car les gens sont bêtes. Ce n’est pas comme si avaler un poisson vivant était quelque chose de normal, bien au contraire. Surtout un poisson chat, aussi petit soit-il. 

 

Note : 5.5/10. En bref, Chimney au centre d’un épisode classique pour 9-1-1. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article