Critiques Séries : 9-1-1. Saison 3. Episode 12.

Critiques Séries : 9-1-1. Saison 3. Episode 12.

9-1-1 // Saison 3. Episode 12. Fools.

 

Quand la débilité des youtubeurs et instagrameurs qui se lancent des défis fait rage, cela donne l’introduction de « Fools ». Je dois avouer qu’en terme d’introduction, c’était plutôt efficace mais cela a de quoi faire peur. Le nombre de gens qui se lancent dans des défis toujours plus fous et se mettent en danger ce n’est pas nouveau. 9-1-1 joue son rôle de papa afin de faire une petite leçon de morale afin de faire comprendre à ces gens qu’il ne faut pas trop jouer avec sa propre vie (et encore moins celle des autres, au risque d’être accusé de mise en danger de la vie d’autrui comme les deux ados qui ont filmé la scène). 

 

Avec cet épisode, la thématique est donc le fait que personne aime être pris pour un con. Ce n’est pas nouveau et je dois avouer que l’épisode fait les choses de façon assez intelligente. C’était donc bien plus efficace que l’épisode précédent (même si Chimney permettait à celui-ci de sortir un peu du lot). Athena doit gérer le cas d’une femme qui se retrouve à l’hôpital en se plaignant de migraines, sauf que le twist là dedans c’est que la jeune femme ne s’est jamais rendu compte qu’elle avait une balle logée dans la tête. Une fois de plus 9-1-1 développe des intrigues avec des cas lunaires. La scène d’introduction l’était aussi (même si c’est pousser à l’extrême des choses qui existent déjà) mais celle-ci était vraiment efficace. Je ne serais pas étonné que cela soit un truc qui existe, même si c’est une intrigue sacrément compliquée. 

 

Cette partie de l’épisode est probablement l’un des meilleurs cas de la semaine que 9-1-1 nous ait offert cette année (voire même dans toute l’histoire de la série). Le flash-back du moment où Joan s’est fait tirer dessus était touchant et son mariage avec Henry a forcément posé quelques problèmes à certains moments. L’association entre Athena et le détective Romero est parfaite et permet à l’histoire d’évoluer intelligemment. Enfin, nous avons toujours Eddie et Buck dont l’amitié fait une fois de plus la joie des téléspectateurs qui comme moi adorent cette histoire d’amitié, surtout avec Christopher dans l’histoire. Depuis le tsunami au début de la saison, le trio continue d’évoluer et j’aime cette façon que la série a de le faire évoluer. 

 

Note : 6.5/10. En bref, un joli épisode de 9-1-1. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article