Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 5. Episode 3.

Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 5. Episode 3.

Better Call Saul // Saison 5. Episode 3. The Guy for This.

 

Une fois de plus, Better Call Saul retrouve certains adversaires qu’il a connu par le passé. A la fin de l’épisode précédent, la série faisait de nouveau se croiser Nacho et Saul/Jimmy. C’est un nouveau pied dans l’histoire de Breaking Bad et comment Saul s’est fait une vraie place à Albuquerque. De plus, la série ajoute à cela une autre tête connue de la série mère : Hank Schrader. Je ne m’attendais pas forcément à ce qu’il revienne aussi rapidement mais j’en suis plus que heureux. Dean Norris apporte une autre dose d’humour à la série qui lui sied bien et qui avait toujours fonctionné dans Breaking Bad. Mais c’est aussi le retour de Steven Gomez. Sincèrement, cet épisode ressemble vraiment à un épisode de Breaking Bad sans Walter White et son partenaire de labo Jesse Pinkman. 

 

En reprenant l’histoire quelques minutes après ce qui s’est passé à la fin de l’épisode précédent, Better Call Saul permet de nous offrir une vraie continuité. Saul doit préparer Domingo afin de jouer le rôle du plan de Lalo afin de piéger Gus. Sauf que Hank et Steve sont là pour mettre des battons dans les roues de Saul, ce qui devient là aussi très intéressant. Toute la scène de l’interrogatoire est passionnante, palpitante et change un peu de ce que l’on a vu. En créant une scène confinée aussi longue, Better Call Saul parvient à faire de jolis choses mais également de faire évoluer l’intrigue de la saison. 

 

Si Saul s’en sort bien, on ne peut pas en dire autant pour Kim. Cette dernière n’est plus aussi heureuse qu’auparavant et quand on connait cet univers, je me demande ce qu’il va advenir d’elle. Car Kim n’est pas dans Breaking Bad et plus on avance, plus on est en plein dans une timeline parallèle de l’univers de Breaking Bad. Dans son cas Mesa Verde, Kim veut faire les choses bien, pas seulement pour les plus riches et puissants, mais aussi pour les petits. J’ai trouvé toute son histoire dans l’épisode plutôt efficace et son face à face de la seconde partie de l’épisode symbolise parfaitement toute la rage qu’elle a au fond d’elle actuellement. Car Kim travaille pour faire les choses en suivant les règles, Saul/Jimmy beaucoup moins. On l’a vu dans l’épisode précédent quand il a trafiqué l’ascenseur afin de résoudre certaines de ses affaires. 

 

Je continue d’être fasciné par ce que Better Call Saul fait actuellement et la façon dont les personnages se retrouvent toutes dans des situations qui sont loin d’être à envier. Ils sont tous coincés par l’argent et ce que l’argent peut leurs permettre de faire : Kim avec Mesa Verde, Jimmy avec Lalo Salamanca, Mike avec Gus, Nacho avec les deux côtés (et c’est certainement lui qui a le plus à perdre dans un sens). Cette saison prend une tournure dramatique intéressante que j’ai hâte de voir se dévoiler au fur et à mesure. 

 

Note : 9/10. En bref, encore un très bel épisode de Better Call Saul. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article