Critiques Séries : Hitmen. Saison 1. Pilot (UK)

Critiques Séries : Hitmen. Saison 1. Pilot (UK)

Hitmen // Saison 1. Episode 1. Pilot. 

 

J’ai toujours été fasciné par les comédies de chasseurs de prime, et mettre en scène un duo féminin était vraiment curieux de la part de Hitmen, la nouvelle série de Sky One. Créée par Joe Markham (Le monde incroyable de Gumball) et Joe Parham (Siblings), cette série nous plonge dans l’univers assez tordu de deux amies qui tuent pour gagner leur vie. Sauf que la série n’est pas aussi tordue que le projet le laissait sous entendre sur le papier. Avec le côté délirant de la série, très coloré, je pensais que cela pourrait fonctionner suffisamment mais au bout de ce premier épisode, je n’ai pas envie de voir la suite. Le fait est que ce premier épisode met du temps à évoluer et surtout à introduire des personnages qui n’ont pas tant de choses que ça à nous raconter. Mel Giedroyc et Sue Perkins ont pourtant une vraie alchimie qui naît à l’écran et qui permet de passer un bon moment à certains moments, jusqu’à ce que l’on se rende compte à quel point ce n’est pas suffisamment bien fichu. Car les dialogues ne sont pas travaillés et l’ensemble est gerbé en pleine figure du téléspectateur sans passion.

 

Fran et Jamie sont les meilleures amies et partenaires commerciaux - elles tuent des gens pour gagner leur vie. Mais ce duo ne ressemble en rien à des tueuses à gages lambdas.

 

La série est sensée créer des éléments amusants de certaines situations mais il manque là aussi tout un tas d’éléments. J’ai souvent eu l’impression que les personnages étaient tous des boulets aux pieds des deux héroïnes et que les scénaristes avaient énormément de mal à justifier tout ce qu’ils racontent. Le côté « Hitmen », qui fait le nom de la série, est sacrément mal amené. On a donc ici une série un peu trop scolaire à mon goût, où rien n’est réellement travaillé pour creuser les personnages au delà de la surface. Même dans le registre de la sitcom, je dois avouer que j’avais besoin d’autre chose que cette série. Il n’y a pas de surprises, pas suffisamment d’humour et des protagonistes ennuyeux. Le seul twist de cet épisode c’est probablement le fait que Fran a épargné la vie de leur victime, qui se trouve être Jason Watkins (cela aurait pu être un bon ajout au casting, mais malheureusement il passe tout l’épisode ou presque dans le van, un sac sur la tête). 

 

Note : 4/10. En bref, malgré un duo avec une vraie alchimie, l’ensemble ne ressemble à rien de bien intéressant. Dommage. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Hawne 03/05/2020 08:48

Ceci n'est pas une critique mais un sabotage, mesquin qui plus est.

Sans même avoir encore visionné le pilote je pressens déjà la rédaction à charge présentant sous un jour négatif une volonté délibérée de présenter les protagonistes sous un jour brouillon "à la Fargo".Soupçon que vient confirmer le major spoiler sur l'intrigue qui vient saborder toute chance d'être surpris et ôte ainsi toue velléité de goûter l'épisode sans un énorme préjugé. Ce dernier point est un véritable acte de malveillance, c'est écœurant.