Critiques Séries : Homeland. Saison 8. Episode 5.

Critiques Séries : Homeland. Saison 8. Episode 5.

Homeland // Saison 8. Episode 5. Chalk Two Down.

 

Avec cet épisode, Homeland ravive chez moi des souvenirs de 24, la précédente série des créateurs de Homeland. Avec l’épisode précédent, on retrouve alors ce que 24 pouvait faire. Cela faisait un sacré longtemps que la série n’avait pas ressemblée à 24 et je trouve que c’est une bonne idée ici pour conclure petit à petit la série. L’assassinat du Président américain (et afghan) est quelque chose que 24 a déjà fait par le passé. C’est Carrie qui avait suggérée l’idée que le Président Warner vienne en Afghanistan, donc à un moment donné tout va retomber sur son dos, comme la série aime si bien le faire. Les Présidents présents dans Chalk One sont tous les deux bel et bien mort, ce qui engage forcément la suite de l’épisode dans une situation assez fascinante. Notamment toute la scène d’action sur le terrain. 

 

Le vice Président doit maintenant prendre la place de Président et il y a quelque chose d’assez sympathique là dedans aussi. Notamment car la façon dont le pouvoir fonctionne ici et laisse Hayes face à une position problématique permet de nous engager dans une nouvelle direction. La partie politique de cette saison est assez palpitante pour nous offrir de jolis moments, notamment avec l’idée de la loi martiale et la chasse à l’homme pour retrouver Haqqani (qu’il va blâmer publiquement pour la mort des deux présidents). Ce qui devient intéressant c’est la façon dont Carrie est perspicace. Notamment quand il se pourrait qu’aucun ne soit responsable de la mort des Président, et que cela soit simplement un problème technique de l’hélicoptère. Carrie découvre que l’hélicoptère a été changé au dernier moment et que l’ingénieur qui a ordonné le changement a disparu de la base. Tout cela permet de jouer la carte de la conspiration et Homeland s’en sort particulièrement bien pour insérer le tout dans son récit.

 

Bien entendu, je m’attendais à ce que Homeland nous révèle que ce n’était pas un accident car ce n’est pas dans le genre de Homeland. Mais peut-être que le twist ultime de la saison pourrait être pour cette fois le fait qu’il n’y a pas de conspiration, simplement des gens qui vont jouer avec cet accident dans leurs propres intérêts. Quoi qu’il en soit, il y a un joli cliffangher qui laisse avec l’envie frénétique d’enchaîner et cela fait beaucoup de bien à Homeland qui a souvent eu du mal ces derniers temps à raccorder toutes ses histoires afin de construire quelque chose de réellement palpitant. 

 

Note : 8/10. En bref, sacrément efficace. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article