Critiques Séries : Spides. Saison 1. Pilot (Allemagne)

Critiques Séries : Spides. Saison 1. Pilot (Allemagne)

Spides // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

Il était temps que Syfy se mette à proposer de nouvelles séries. Créée par Rainer Matsutani (Dr Klein, SOKO Stuttgart), Spides nous plonge dans un univers étrange qu’il est difficile de comprendre au premier abord. Ce thriller fantastique a un twist et c’est justement là où le tout prend tout son sens et surtout la série donne envie. Cela fait un bout de temps que les allemands n’avaient pas proposé quelque chose de neuf et original. Avec cette histoire d’invasion extra-terrestre secrète à Berlin, la série délivre aussi un décor différent de ce que l’on a pour habitude de voir et créé forcément des éléments originaux, le tout matinée à de nombreuses séries B. Pourtant, le sujet de départ (des extra terrestres qui prennent la possession de corps humains) n’est pas nouveau et peut-être aussi un brin répétitif par moment. Sauf que pour le coup, Spides parvient à apporter un brin d’originalité dans le récit qui change de ce que l’on a pour habitude de voir. Notre entrée dans l’univers de Spides c’est l’étudiante Nora (incarnée par Rosabell Laurent Sellers) qui se réveille d’un coma de deux semaines. Elle ne sait plus qui elle est et ses parents attentionnés et un frère étrange tentent de lui redonner goût à la vie et lui rappeler qui elle est. 

 

Meurtres, disparitions, et étranges phénomènes commencent à avoir des liens avec une nouvelle drogue appelée Blis.

 

Pendant que Nora retourne à sa petite vie, David et Nique enquêtent sur une série d’évènements étranges qui sont tous liés à une nouvelle drogue qui inonde les nuits berlinoises appelée Blis. Des adolescents disparus qui réapparaissent avec un caractère et un comportement complètement différent, c’est forcément efficace. Même si Spides ne pousse pas forcément le bouchon très loin, elle sait comment faire pour nous offrir le spectacle voulu et c’est pile poil ce que j’attendais de la part de Spides. Il y a suffisamment de mystères pour accrocher, et une ambiance de série européenne qui permet de changer un peu de ton par rapport aux séries de Syfy habituelles. Bien entendu, la série n’évite pas les clichés berlinois, mais nous plonge tout de même dans des recoins intéressants, loin de certaines cartes postales. Le club underground dans lequel circule la drogue est l’un de ces clichés sur la vie berlinoise, mais avec tout un tas de personnages et d’intrigues qui sont toutes liées, Spides parvient à accrocher un minimum. Ce n’est pas brillant mais suffisamment efficace pour maintenir le téléspectateur devant son écran et lui donner envie de revenir.

 

Note : 5/10. En bref, la drogue extra terrestre des nuits berlinoises. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article