Critiques Séries : Vagrant Queen. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Vagrant Queen. Saison 1. Pilot.

Vagrant Queen // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

Si cela fait plaisir de voir Syfy nous proposer de nouvelles séries et surtout quand ce sont des séries Z comme elle sait si bien en produire. Il y a un petit côté Gardiens de la Galaxie qui s’installe dès le départ dans Vagrant Queen et je dois avouer que c’était plutôt rafraichissant. Créée par Jem Garrard (You Me Her, Android Employed), la série nous installe rapidement dans son univers fauché mais plutôt funky. Bien que l’histoire et l’écriture fasse pour le moment le strict minimum, on est face à une série complètement barrée où les couleurs des visuels nous plonge dans un univers pop. Les personnages sont quant à eux bien imaginés. On est face à des personnages uniques et la façon de les mettre en avant par des lumières de couleurs différentes permet là aussi d’en apprécier le résultat. Pour le moment, ce premier épisode manque certains éléments importants dans une série, comme l’installant de l’univers de la série et étant donné que l’épisode fait rapidement évoluer toutes les histoires, alors on n’a pas forcément le temps de s’investir dans chacun des personnages ou chacune des histoires.

 

La princesse orpheline Elida est contrainte de fuir sa planète natale après un coup d'état. Elle arpente les confins de la galaxie jusqu'à ce que son ami, Isaac, la retrouve et lui annonce que sa mère, Xevelyn, est toujours en vie mais aux mains du Commandant Lazaro...

 

On peut donc aisément dire que Vagrant Queen est une sorte de comédie de l’espace qui a le mérite d’essayer quelque chose même si ce premier épisode est très loin d’être parfait. J’ai toujours eu un goût prononcé pour les séries un peu crétines mais qui sont plus originales que les autres. Bien que cela ne soit pas forcément mon truc au premier abord, et que Vagrant Queen a énormément de mal à créer un univers de SF réaliste dans lequel s’investir, il y a des éléments qui peuvent me donner envie de revenir. Rien à voir avec les intrigues ou avec les personnages, mais plutôt pour l’univers dans sa globalité qui, par son manque de moyens, peut apparaître vraiment drôle à voir. J’espère cependant que les futurs épisodes vont prendre le temps de développer un peu plus l’univers de la série car ce premier épisode n’a pas le temps de le faire. Tout cela est dû au problème de mécanique narrative où ils privilégient ici l’enchainement de tout un tas de scènes sans imaginer que le but d’un premier épisode c’est avant tout d’introduire un monde et des personnages. Ici ils font un peu l’inverse. 

 

Note : 5/10. En bref, je reste encouragé par le côté fauché et fun qui se dégage de cette série. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

souleater34 14/04/2020 22:20

Sérieux? Vous êtes payé pour écrire les éloges d'une des pires séries SiFy? Il n'y a rien à garder dans cette série et je ne lui mettrais même pas 0,5 tellement elle est nulle,mal jouée et cheap.Bref ,next!