Critique Ciné : La Vérité (2019)

Critique Ciné : La Vérité (2019)

La Vérité // De Hirokazu Kore-eda. Avec Catherine Deneuve, Juliette Binoche et Ethan Hawke.

 

Catherine Deneuve, clope au bec, incarne une actrice qui joue la fille âgée d’une mère qui ne vieillie pas dans un film de science fiction. Sauf que tout cela n’est que le reflet de sa propre vie, alors que sa fille Lumir débarque chez elle. On retrouve alors ici le goût pour la famille et son analyse que Hirokazu Kore-eda avait pu mettre en scène avec brio dans Une affaire de famille (Palme d’Or du Festival de Cannes 2018). Bien entendu, le fait que La Vérité ait été tourné en France nous déconnecte un peu de la magie du metteur en scène mais malgré ça, le film est divin. Non seulement à se repose sur un duo d’actrice fascinant (Catherine Deneuve et Juliette Binoche) mais en plus de ça il raconte une histoire originale intéressante où la mise en scène n’a de cesse de les sublimer. Ce n’était pas un exercice facile que de se muer dans le registre très français mais Kore-eda parvient à le faire avec brio, donnant l’impression d’avoir filmé le cinéma français pendant des années alors qu’il s’agit de la première fois de toute sa carrière. Il y apporte aussi sa sensibilité, en plus d’être raccord avec toutes les bonnes choses de notre cinéma. 

 

Fabienne, icône du cinéma, est la mère de Lumir, scénariste à New York. La publication des Mémoires de cette grande actrice incite Lumir et sa famille à revenir dans la maison de son enfance. Mais les retrouvailles vont vite tourner à la confrontation : vérités cachées, rancunes inavouées, amours impossibles se révèlent sous le regard médusé des hommes. Fabienne est en plein tournage d’un film de science-fiction où elle incarne la fille âgée d’une mère éternellement jeune. Réalité et fiction se confondent obligeant mère et fille à se retrouver...

 

Il faut dire qu’il se repose sur des pontes. Catherine Deneuve est pour beaucoup dans la réussite de La Vérité car elle parvient à rappeler son image d’icône du cinéma (français) à la fois en tant que personnage dans le film, mais aussi en tant qu’actrice dirigée. Les répliques sont toutes plus ciselées, cinglantes et justement très amusantes. Kore-eda lui donne tout ce qu’il a de mieux dans le film, sans pour autant négliger les autres mais Catherine Deneuve sublime ces dialogues soignés et efficaces. Juliette Binoche de son côté apporte de la tendresse, une sorte de naturel qui permet d’équilibrer intelligemment La Vérité. On retrouve alors un peu plus le côté pieds sur terre, et elle permet de rendre l’histoire familiale plus vraie, plus sentimentale. Elle cherche toujours sa mère et une certaine forme de vérité qu’elle aura, mais pas tout de suite. Quand Fabienne prend sa fille dans ses bras à la fin du film, voilà la meilleure image sur laquelle La Vérité pouvait se terminer. 

 

Note : 7/10. En bref, un réalisateur japonais brillant qui fait du cinéma français comme on en fait plus beaucoup chez nous. Une belle réussite. 

 

Date de sortie : 25 décembre 2019

Suite à la pandémie du covid-19, le CNC a accordé au distributeur la sortie du film en VOD en avance sur la chronologie des médias.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article