Critique Ciné : Les Trolls 2 : Tournée Mondiale (2020)

Critique Ciné : Les Trolls 2 : Tournée Mondiale (2020)

Les Trolls 2 : Tournée Mondiale // De Walt Dohrn et David P. Smith. Avec la voix VO de Anna Kendrick, Justin Timberlake et James Corden.

 

Bon, on ne peut pas dire que la morale sur l’harmonie musicale comme moyen de sauver le monde est quelque chose d’original, mais en ces temps morose, Les Trolls 2 avec sa musique et ses couleurs fait plaisir à voir. Le premier volet n’était pas toujours brillant, ce second volet ne l’est pas non plus, mais il y a quelque chose d’agréable qui se dégage de ces petites figurines qui ont fait partie de mon enfance. C’est une énième tentative de la part du cinéma d’animation de rassembler les gens et de créer un divertissement pour petits et grands (même si cela peut rapidement devenir irritant pour les plus grands). La musique est présente, omniprésente, peut-être un peu trop par moment mais le but de l’histoire de Les Trolls 2 : Tournée Mondiale c’est clairement de faire de la musique la pièce principale de l’histoire. C’est là où tout se casse un peu la pipe : l’histoire est mal ficelée, ce qui donne un truc pas franchement brillant. J’aurais aimé que la musique soit développée avec un vrai goût pour l’aventure mais dans l’aventure il n’y a rien de très bine ficelé. 

 

Reine Barb, membre de la royauté hard-rock, aidée de son père Roi Thrash, veut détruire tous les autres genres de musique pour laisser le rock régner en maître. Le destin du monde en jeu, Poppy et Branch, accompagnés de leurs amis – Biggie, Chenille, Satin, Cooper  et Guy Diamond – partent visiter tous les autres territoires pour unifier les Trolls contre Barb, qui cherche à tous les reléguer au second-plan.

 

La musique reste cependant accrocheuse, ce qui permet de ne pas trop faire attention au scénario complètement absent. Le premier film était bien moins intéressant que celui-ci sur pas mal d’éléments, même si Les Trolls 2 : Tournée Mondiale n’a pas d’histoire non plus. C’est simplement un enchainement de scènettes plutôt sympathiques au demeurant, mais qui auraient peut-être mérité d’avoir un liant supplémentaire pour que tout paraisse plus fluide. Visuellement, c’est très joli. Les couleurs et l’expérience font que globalement ce point de vue là rattrape aussi quelques problèmes. On nous en met plein les yeux et Dreamworks est clairement en train de dépasser la qualité de Pixar ou Disney sur le plan de l’animation (d’ailleurs, le dernier Pixar, En Avant, démontre la difficulté que la société a depuis le départ de John Lasseter que … Skydance Animation a récupéré). Les Trolls 2 : Tournée Mondiale ne restera pas dans le cinéma d’animation comme un grand film mais si vous avez envie de voyager un peu dans votre esprit, surtout en période de confinement, alors ce film est fait pour vous. 

 

Note : 5.5/10. En bref, c’est pop et coloré comme il faut pour oublier le moral à zéro. 

 

Suite à la pandémie de covid-19, Universal a sorti Troll World Tour directement en VOD sur les plateformes aux Etats-Unis, mais également eu Europe le 6 avril sur Rakuten TV. En France, le film sortira le 14 octobre 2020 au cinéma.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article