Critique Ciné : Like a Boss (2020)

Critique Ciné : Like a Boss (2020)

Like a Boss // De Miguel Arteta. Avec Rose Byrne, Salma Hayek et Tiffany Haddish.

 

La bonne comédie de filles c’est une bonne idée, mais pas Like a Boss. Pourtant, Miguel Arteta (Be Bad, The Good Girl) avait fait quelques trucs sympathiques et puis il est parti en sucette. L’une des forces de Like a Boss (car il y a quand même des qualités) c’est l’amitié de Tiffany Haddish et Rose Byrne. Deux amies qui ont leur business de make-up où la tentative est de recréer une ambiance que l’on ne voit plus autant au cinéma. Même Salma Hayek en roue libre c’est fun (mais je rêve de la retrouver dans un rôle comme celui qu’elle tenait dans Savage). Dans cette aventure, prévisible du début à la fin, j’aurais aimé que l’humour soit plus épicé et moins prévisible lui aussi. Toutes les blagues ne sont pas forcément bien écrites et l’ensemble a du mal à surprendre. L’écriture du scénario est sacrément faible, ce qui n’aide jamais l’histoire à devenir ce qu’elle pouvait devenir. C’est parfois sympathique mais le lien entre Mel et Mia, bien qu’efficace à l’écran grâce à ses deux actrices, n’est pas aussi bien écrit que le jeu des actrices pourrait le laisser imaginer. 

 

L'amitié entre deux femmes qui sont, toutes les deux, à la tête d'une entreprise. Leur relation va être mise en péril car leur société est sur le point d'être rachetée. Leurs différences de caractère que faisaient leur force deviennent des armes de guerre.

 

Tout le produit est terriblement superficiel et parfois même étrange, ce qui donne l’impression que le réalisateur Miguel Arteta joue avec des Barbie plutôt que de réellement mettre en scène de vrais personnages. Toute l’histoire est surréaliste, à cause du scénario qui veut en faire des caisses, mais qui ne garde jamais les pieds sur terre. Pourtant, c’est féministe, ça parle de business féminin, mais rien ne fonctionne comme attendu. Les meilleures séquences sont celles qui nous offrent du comique physique : comme Haddish qui exploite à fond son personnage dans le genre de scènes où elle menace de se balancer du balcon au bureau de Claire. Mais Rose Byrne est clairement l’arme secrète de Like a Boss. Elle parvient à faire d’un personnage mauvais, quelque chose de divertissant et amusant. L’actrice, que j’ai connu dans des rôles plus sérieux, prouve qu’elle sait aussi très bien jouer dans la comédie et se moquer d’elle-même. Sauf que si vous êtes à la recherche d’un film étonnant (et drôle), alors Like a Boss ce n’est pas fait pour vous. Mais en ces temps de confinement, vous aurez peut-être la comédie de filles que vous aviez envie de voir, digne des films rasoirs de Netflix. 

 

Note : 4/10. En bref, loin d’être une réussite, mais quelques idées et deux actrices permettent parfois de passer un bon moment. 

 

Aucune date de sortie en France n’est prévue pour le moment. Il est sorti le 10 janvier 2020 aux Etats-Unis au cinéma, et en VOD le 7 avril 2020 sur toutes les plaformes américaines. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article