Critique Ciné : Mon Chien Stupide (2019)

Critique Ciné : Mon Chien Stupide (2019)

Mon Chien Stupide // De Yvan Attal. Avec Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal. 

 

Avant d’être un film d’Yvan Attal, Mon Chien Stupide est un roman de John Fante paru en 1985 et que Claude Berri voulait adapter aux Etats-Unis (sauf que cela ne s’était pas fait et il l’avait alors proposé à Yvan Attal). Des années après, le voilà à adapter ce roman, une sorte de vaudeville qui ne s’assume pas totalement. Il aurait peut-être été mieux d’adapter cette histoire comme une pièce de théâtre, avec pour seul lieu : la maison familiale. Dès que Mon Chien Stupide sort de ce cadre, bien que l’humour soit présent, ce n’est pas aussi bon et en voulant brosser plein de sujets (notamment le fils jugé pour faire partie d’une association écologiste radicale) n’est pas toujours séduisant. Ce qui fonctionne dans ce film c’est l’alchimie entre Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal qui sont un couple à la vie comme à l’écran. Même Ben Attal, le film du couple, incarne ici l’un des fils de façon soignée. On sent aussi que l’histoire de départ a été modernisée afin de se rapprocher un peu plus de la réalité de notre monde et de rendre le tout un peu plus universel sur la famille et les relations. 

 

Henri est en pleine crise de la cinquantaine. Les responsables de ses échecs, de son manque de libido et de son mal de dos ? Sa femme et ses quatre enfants, évidemment ! A l’heure où il fait le bilan critique de sa vie, de toutes les femmes qu’il n’aura plus, des voitures qu’il ne conduira pas, un énorme chien mal élevé et obsédé, décide de s’installer dans la maison, pour son plus grand bonheur mais au grand dam du reste de la famille et surtout de Cécile, sa femme dont l’amour indéfectible commence à se fissurer

 

Mon Chien Stupide c’est donc une comédie sur le couple et sur la famille qui aime apporter sa petite touche d’humour piquante qui en fait un demi-vaudeville plutôt efficace. Yvan Attal créé alors une sorte de film allant puiser (cela se ressent) dans sa propre vie de couple avec Charlotte Gainsbourg. Les deux partagent des moments qui respirent le vrai et je ne pense pas que la crise de la cinquantaine soit quelque chose que Yvan Attal n’ait pas vécu. Si la première partie du film est un enchaînement de séquences amusantes autour de ce chien qui vient bouleverser la vie de cette famille. La seconde est plus mélancolique et plus attachante, plus centrée sur les sentiments et les relations qui sont à un moment charnière et qui doivent se retrouver. La morale de cette histoire est donc de se remettre en question perpétuellement afin de faire en sorte que les erreurs de la vie puissent nous apprendre à aborder le futur autrement. Tout n’est pas parfait, certains moments sont même moins efficaces, mais Mon Chien Stupide fonctionne suffisamment pour que l’on en garde un agréable souvenir. 

 

Note : 6/10. En bref, une réflexion moderne et réussie sur la vie de couple et la crise de la cinquantaine. 

 

Date de sortie : 30 octobre 2019

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article