Critique Ciné : Tyler Rake, Extraction (2020, Netflix)

Critique Ciné : Tyler Rake, Extraction (2020, Netflix)

Tyler Rake, Extraction // De Sam Hargrave. Avec Chris Hemsworth, Rudhraksh Jaiswal et Shivam Vichare.

 

Chez Netflix ils sont malins pour jouer avec leurs algorithmes. Prenez un film très américain et transportez le… au Bangladesh (alors que les productions asiatiques pullulent sur la plateforme). Le mélange des deux cela donne Tyler Rake et c’est violent et bourrin à souhait. C’est tout ce que j’aime dans le cinéma d’action qui aime nous en mettre plein la vue. Sur un scénario de Joe Russo (qui adapte son propre roman graphique Ciudad) et mis en scène par Sam Hargrave (dont c’est le premier long métrage après avoir bossé sur les cascades des Avengers), Tyler Rake ne perd pas trop de temps à installer son histoire et ses personnages afin de planter le décor de l’action. Quel décor ! Si vous en avez marre de voir toujours les mêmes villes américaines avec leurs courses poursuites, alors Tyler Rake est fait pour vous car il vient vous proposer un divertissement exotique. La fille de Dhaka est parfaite pour planter le décor d’une course poursuite effrénée sans temps mort. 

 

Tyler Rake est un mercenaire intrépide qui travaille dans l'ombre. Alors qu'il n'a plus rien à perdre, il est chargé par un puissant caïd mafieux, pour l'heure incarcéré, de sauver son fils qui a été enlevé. Mais dans le milieu glauque de la pègre, où se côtoient marchands d'armes et narcotrafiquants, la mission ultra-périlleuse de Rake frôle l'impossible. Et la vie du mercenaire et du jeune garçon risque d'en être bouleversée à jamais…

 

Mais c’est avant tout sur Sam Hargrave qu’il faut porter son regard. Ce dernier nous offre des scènes d’action immersions où l’on a droit à un mélange de productions asiatiques (The Raid) ou alors à une sorte de John Wick dans un pays où il fait chaud. Les scènes d’action nous plongent au coeur de ce qui se passe, où toutes les violences sont permises (comme d’embrocher la tête de quelqu’un dans un râteau, idée sympathique à conserver) et accrochent alors le spectateur jusqu’au bout. On enchaîne les courses poursuite, les fusillades, les combats en tout genre, etc. Le tout permet aussi d’offrir une variété intéressante de scènes d’action en tout genre. On sort alors des sentiers battus. La vraie faiblesse de Tyler Rake (car il y en a une) c’est la façon dont il tente par moment de donner de la profondeur à l’histoire et aux personnages. On ne peut pas dire que l’homme derrière Tyler Rake soit particulièrement intéressant dans ce qui est développé ici, ni même cet enfant que tout le monde veut kidnapper. 

 

Fort heureusement, ce n’est pas ce sur quoi Tyler Rake met l’accent, ce qui permet de ne jamais s’ennuyer. Chris Hemsworth (Thor, Avengers) est très convaincant sous les traits de ce nouveau héros d’action. Sous les traits d’un mercenaire meurtri par son propre passé, il s’avère plus subtile que l’on aurait pu l’imaginer et apporte un peu de matière au personnage (qui n’est pas suffisamment bien développé par le scénario à mes yeux). Tyler Rake est donc un héros cabossé qu'il aurait été parfait de retrouver dans de nouvelles aventures futures si sa fin n'était pas venue tuer dans l'oeuf cette idée.

 

Note : 7/10. En bref, un film d’action bourrin et violent qui n’a gère à faire de la profondeur de ses personnages. C’est fun, efficace mais moins bon dès que le film met pause sur les scènes d’action. 

 

Date de sortie : 24 avril 2020 - Directement sur Netflix

 

Envie de soutenir mon site Internet pendant cette période difficile ? Avec tout mon amour... 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article