Critiques Séries : Devs. Mini-series. Episode 4.

Critiques Séries : Devs. Mini-series. Episode 4.

Devs // Mini-series. Episode 4. Part 4.

 

Le plan de Lily a fonctionné un moment mais pas totalement. Kenton est quelqu’un de très malin, mais Lily aussi (et Kenton va en avoir le coeur net grâce au psychiatre qui va l’en informer). Cet épisode est aussi une occasion pour Devs de nous embarquer dans la seconde partie de la saison petit à petit. Les mensonges de Lily dans l’épisode précédent reviennent la hanté dans cet épisode. 

 

Mais avant tout, Devs c’est aussi le département Devs. Dans ce département il y a deux règles : il faut uniquement regarder en arrière et pas en avant dans le temps, et il ne faut pas violer la vie privée des autres. Stewart a clairement violé la seconde règle et il se trouve que Katie et Forest décident de régulièrement briser la première (quelque chose que Stewart a déjà pensé). La grande révélation de cet épisode c’est que Stewart et Katie ont regardé le futur de Lily Chan et qu’ils l’ont vu … mourir, encore et encore. Dans leur estimation du futur, et le fait qu’ils imaginent que tout cela est sûr, rien ne va changer. Dans deux jours, Lily va mourir. La grande question ici c’est est-ce que Lily sera capable de changer son destin (sans savoir les estimations du département Devs). Tout cela pourrait alors remettre en question les rails en lesquels Forest croit. Il pense que le destin est écrit et que son algorithme défini ce qui gouvernement notre univers. Sauf qu’il commence aussi à douter de ces projections (comme il le soumet à la fin de l’épisode en imaginant que Amaya n’est pas SON Amaya qu’il voit en projections).

 

Lyndon de son côté découvre qu’il est possible de revenir 2000 ans en arrière et de clairement entendre la voix de … Jesus, en araméen. Le seul truc c’est qu’il doit alors se résoudre à ne pas respecter l’une des règles de Forest. Lyndon créé donc ses projections sonores en imaginant un « multi-univers » plutôt qu’un seul. L’idée que tout cela implique est connue : chaque choix que l’on fait dans la vie créé un nouvel univers avec la décision opposée. Le fait que Forest décide de virer Lyndon est un signe supplémentaire que les choses sont en train d’aller de mal en pis avec le projet Devs. Depuis la mort de Sergei, tout ce qui se passe n’a plus vraiment de logique. 

 

Lily de son côté a tout compris. Elle a vu la vidéo dans l’épisode précédent la vidéo du faux suicide de Sergei et maintenant elle doit faire une évaluation psychiatrique (sauf que Kenton est malin et c’est bien là le problème). Lily imagine que Amaya veut la faire assassiner (ce qui dans un sens n’est pas totalement faux, mais ils vont employer une autre méthode que l’on comprend à la fin de l’épisode). Avec le fait que Kenton est maintenant derrière elle constamment, c’est une bonne chose qu’elle comprenne la menace qui plane au dessus d’elle. Elle veut faire tomber Amaya mais elle ne sait pas comment elle doit le faire. Tout ce qui se passe avec Lily est tellement fluide que cela devient rapide, voire furtif. On n’a pas l’impression de voir l’épisode passer et je trouve ça assez fascinant. 

 

Tout commence à partir en sucette à la fin de l’épisode. Après l’accident de voiture, Kenton débarque chez Lily avec la police et va la faire interner en institut psychiatrique contre sa volonté. Mais afin d’ajouter un peu de piment à toute cette aventure, Kenton tue Jamie (enfin, on imagine que c’est ce qui se passe). La grande question maintenant est de savoir comment Lily va s’en sortir dans la seconde partie de la saison… Devs me fascine et n’a eu de cesse de me surprendre au fil des épisodes. J’ai déjà hâte de voir la suite. 

 

Note : 9.5/10. En bref, une fois de plus Alex Garland parvient à me fasciner dans un épisode qui passe si rapidement que l’on n’a même pas l’impression de profiter pleinement de l’histoire. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article