Critiques Séries : Devs. Mini-series. Episode 8 (final part)

Critiques Séries : Devs. Mini-series. Episode 8 (final part)

Devs // Mini-series. Episode 8. Part 8.

FINAL PART

 

Je dois avouer que je ne m’attendais pas forcément à ce que ce dernier épisode parte de cette façon pour créer un « happy end ». Mais d’un autre côté, c’était l’issue la plus logique pour les personnages. Forest et Lily sont morts mais ils vont pouvoir vivre une vie parfaite dans le système créé chez Devs et ainsi, avoir une nouvelle chance, une résurrection. Si la série permet donc à Lily de retrouver Sergei, elle préfère retourner voir Jamie à la fin de l’épisode. Je dois avouer que je suis particulièrement plus touché par l’histoire entre Jamie et Lily que cette dernière avec Sergei. Ce dernier n’était qu’un espion, qui a finalement été le début de tous ses ennuis, alors que Jamie a toujours été honnête avec elle. 

 

Mais cet épisode permet aussi de délivrer la dernière partie de cette aventure qui ressemble presque à une sorte de matryoshka. Bien que cette fin ne soit pas forcément brillante non plus (disons que j’avais énormément d’attente quant à cette fin, compte tenu de la façon dont toute la série s’est déroulée). L’histoire de Devs a toujours quelque chose de très religieux. A commencer par le fait qu’il y ait la possibilité de voir le futur, le passé (et ils ont été voir ce que Jesus avait dit sur la croix) mais aussi une résurrection. Cette dernière partie est peut-être celle qui m’a le plus perdu de la fin de Devs. La série reprend donc toutes les images religieuses afin de nous délivrer quelque chose de technologique et religieux à la fin. Alex Garland reste cependant fidèle à tout ce que Devs a développé depuis le début, mais aussi à sa façon de maîtriser et entreprendre la SF. 

 

Les scènes à Devs sont forcément les plus fascinantes de l’épisode pendant que la fin « alternative » est presque un élément qui n’était pas nécessaire. S’arrêter sur la mort de Forest et Lily était pour moi la fin parfaite pour une telle aventure, peu importe qui est responsable de la mort de ces deux personnages, Lily avec l’arme ou bien notre développeur resté de l’autre côté de la passerelle. Bien entendu, Katie est elle aussi présente mais son personnage ne sert pas le récit plus que ça. Je trouve ça dommage que Devs n’exploite pas toujours tous les personnages de façon intelligente. Cette fin n’est pas bâclée pour autant, mais elle n’est pas à mon goût, ou en tout cas pas au goût que j’aurais aimé qu’elle soit. 

 

Note : 6.5/10. En bref, une partie de cet épisode est brillante pendant que la seconde partie termine l’histoire de Devs un peu en queue de poisson. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article