Critiques Séries : Gangs of London. Saison 1. Episode 2.

Critiques Séries : Gangs of London. Saison 1. Episode 2.

Gangs of London // Saison 1. Episode 2. Revenge.

 

Après une introduction musclée, ce second épisode fait un pari différent, celui de nous permettre de comprendre un peu mieux les personnages mais surtout de nous attacher à eux. Tout commence des années auparavant alors que Finn amène ses enfants dans les bois afin de tuer un homme de sang froid. Cette scène a une conclusion facile et prévisible (dont l’issue est connue à la fin de l’épisode). Les deux frères ont toujours été solidaire l’un pour l’autre et surtout le grand frère pour son petit frère. Ce dernier voit d’ailleurs sa vie basculer depuis que son père est mort, se retrouvant dans des partouzes en plein Londres et voyant aussi les ravages de la drogue que son père vendait : l’héroïne. Cela permet de nous attacher un peu plus à ces deux personnages alors que le premier épisode ne faisait que les introduire. 

 

Billy est quelqu’un de fragile, surtout depuis que son père est mort. Mais Gangs of London est suffisamment intelligente aussi pour faire évoluer les personnages. Billy et sa relation face à la drogue n’est clairement pas celle de son frère on de son père qui vendent la mort en sachet. La drogue est dans Gangs of London une sorte d’accessoire qui permet dans un sens de créer une histoire logique pour les scènes d’action que l’on nous délivre. Pour ce qui est de la séquence à l’abattoir et de l’attaque sur le convoi de vaches, là aussi la série aime l’hémoglobine. On retrouve le coup du sang qui éclabousse et dans un sens, c’est plus ou moins ce que l’on vient chercher dans Gangs of London. Asif est alors un protagoniste parfait pour engager le moment.

 

Il faut attendre la fin de l’épisode pour avoir droit à LA scène d’action violente et brutale que Gareth Evans nous a promis dans chaque épisode de Gangs of London. On peut dire que cet assaut sur les caravanes était plus ou moins attendu compte tenu de la façon dont cela nous a été introduit dans le premier épisode. Mais c’est aussi l’occasion de nous délivrer une scène d’action étonnante, sans vergogne où les corps éclatent et giclent au rythme des balles. C’est une scène d’action soignée que j’ai regardé à deux reprises tant c’était jouissif. On sent qu’il y a un vrai travail qui est fait sur les scènes d’action (comme sur le visuel de la série en général) que permet de retrouver ce que Gareth Evans avait pu faire dans The Raid par exemple. Alors que Kinney est toujours en vie et qu’il y aura des répercussions par rapport à ce que Sean a fait ici, j’ai hâte de découvrir la suite de la saison.

 

Il y a encore de nombreuses questions sans réponse mais Gangs of London fait un très bon travail dans sa façon de construire la tension sur tous les fronts. A la fois avec les scènes d’action, mais aussi avec le développement des personnages et de leurs histoires. 

 

Note : 8/10. En bref, encore un épisode rythmé qui permet aussi de développer les personnages et nous attacher plus facilement à eux. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article