Critiques Séries : Gangs of London. Saison 1. Pilot (UK)

Critiques Séries : Gangs of London. Saison 1. Pilot (UK)

Gangs of London // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

Gangs of London c’était l’une des séries que j’attendais avec le plus d’impatience cette année pour une raison simple : c’est Gareth Evans et Matt Flannery, l’équipe derrière The Raid et The Raid 2 qui s’en est occupée. On retrouve alors son goût prononcé pour les scènes d’action chorégraphiées. La scène d’action au milieu de l’épisode dans le pub était un joli moment bien brutal qui rappelle alors le style à la fois visuel et narratif du réalisateur et scénariste. La violence est alors omniprésente et parfois même gratuite, ce qui permet de rendre le tout plutôt addictif car il n’y a pas de temps pour se reposer. Tout s’enchaîne rapidement dès la scène d’introduction qui nous conduit dans le futur. Tout part de la mort de Finn Wallace. Sa mort lance alors son fils à la tête du crime organisé familial, au milieu de tous les rivaux qu’ils peuvent avoir. Si pour le moment, Gangs of London est plus une histoire de violence dans tous les sens pour créer un thriller sous adrénaline efficace, j’aimerais bien découvrir un peu plus la profondeur des personnages par la suite. Etant donné que nous sommes ici face à une série, je ne serais pas surpris que la suite permette aussi de cerner un peu plus chacun des personnages, leurs émotions et leurs liens. 

 

Depuis 20 ans, Finn Wallace est le chef le plus puissant du crime organisé, faisant transiter des milliards de livres chaque année. Lorsqu'il est assassiné, son fils Sean Wallace est tout désigné pour prendre la relève, avec le soutien du clan Dumani. Ce passage de relais a d'importantes répercussions à l'échelle internationale. Entouré de nombreux rivaux, le jeune leader impulsif trouvera-t-il un précieux allié en la personne d'Elliot Finch, lequel porte un intérêt tout particulier à la famille Wallace ? 

 

Gangs of London c’est aussi l’occasion de retrouver Joe Cole (Peaky Blinders) dans une nouvelle série sur des histoires de gangsters. Mais on n’est pas dans Peaky Blinders. Ici, Gangs of London se veut beaucoup plus brutale où la chasse au meurtrier fait rage, mais les rivalités entre les gangsters permet là aussi d’agiter un peu plus l’action. Bien que la violence soit explicite et extrême, cela ne veut pas pour autant dire qu’elle est tout le temps gratuite. En grande partie, la violence est justifiée par le scénario. De plus, la peur de chacune des victimes est palpable ce qui permet de nous prendre aux tripes. La violence n’est pas pour autant présente à tous les recoins de ce premier épisode (qui dure une heure et demie !), ce qui permet par moment de reprendre aussi son souffle. 

 

Jusqu’au prochain moment où Gangs of London nous offre de l’action ultra soignée. Tout est tellement bien chorégraphié que cela donne forcément envie d’enchaîner encore et encore. Dans son ensemble, ce premier épisode permet de voir à quel point Gangs of London risque d’être une aventure sauvage et soignée, sans parler du twist final de l’épisode qui vient lancer la saison de façon inattendue. Je me demande ce que la suite va nous réserver mais Gareth Evans sait clairement ce qu’il fait ici. Petit bonus à suivre, le français Xavier Gens (Hitman, Frontière(s)) a réalisé deux épisodes de la saison (1.07, 1.08) que j’ai hâte de découvrir également. 

 

Note : 8.5/10. En bref, de l’action violente et brutale à souhait, au milieu d’une aventure savoureuse dans le monde du crime organisé à Londres.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Yo06 28/04/2020 22:42

Ca donne envie de se jeter sur cette serie, tu as pu la voir ou ?