Critiques Séries : Grey’s Anatomy. Saison 16. Episode 20.

Critiques Séries : Grey’s Anatomy. Saison 16. Episode 20.

Grey’s Anatomy // Saison 16. Episode 20. Sing it Again.

 

Alors que cette saison devait avoir 25 épisodes, elle n’en aura que 21. Le prochain épisode est déjà le dernier épisode de la saison mais « Sing it Again » est une occasion pour la série de se rendre justice et de nous offrir un épisode plein de drames et d’actions qui rappellent une fois de plus pourquoi Grey’s Anatomy est toujours l’une des meilleures séries actuellement diffusées, même après seize ans. Il se passe tellement de choses dans cet épisode et une grande partie est la conséquence directe de ce qui s’est passé avec Richard Weber à la fin de l’épisode précédent. L’épisode précédent avait réussi à me faire pleurer, ce qui n’était pas arrivé depuis un bout de temps dans Grey’s Anatomy. 

 

Le fait qu’il y ait autant d’intrigues dans cet épisode ne permet pas à toutes d’avoir suffisamment d’espace pour se développer. Je pense que le problème ici c’est que la saison lance des intrigues pour les derniers épisodes mais qu’elle a un peu de mal à tout délier. Cela ne veut pas pour autant dire que c’est raté car c’est tout le contraire. Grey’s Anatomy trouve un moyen d’équilibrer l’utilisation des personnages de façon plutôt intelligente, ce qui est rassurant. L’histoire de Hayes dans l’épisode précédent était parfaite et touchante, mais cet épisode prend seulement cinq minutes pour poursuivre l’aventure ce qui ne permet pas à l’intrigue de réellement prendre le temps de respirer. 

 

Il y a au moins quatre arcs narratifs ici, alors que l’histoire de Hayes aurait clairement mérité d’être développée plus longtemps, peut-être même sur un épisode entier. De même que l’histoire de Richard. Link et Owen n’étaient pas nécessaire dans leurs histoires de la semaine, car Grey’s Anatomy veut trop dire de choses en même temps et parfois, il faut réellement suivre pour comprendre tout ce qu’ils veulent nous dire. Mais ce que j’aime avec Grey’s Anatomy c’est la capacité de la série à nous offrir des intrigues riches et intelligentes, autour de personnages tous plus attachants les uns les autres (notamment Maggie qui était pourtant le vilain petit canard de la série fût un temps à mes yeux). 

 

Note : 7/10. En bref, une fois de plus Grey’s Anatomy parvient à nous délivrer ce que j’attendais.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article