Critiques Séries : Homeland. Saison 8. Episode 9.

Critiques Séries : Homeland. Saison 8. Episode 9.

Homeland // Saison 8. Episode 9. In Full Flight.

 

Après cet épisode il ne reste qu’un seul épisode pour être débarrassé d’Homeland. Je dis débarrassé car je dois avouer que la série a vraiment fait son temps. Cette saison démontre une fois de plus tous les défauts inhérents de la série et ne parvient pas à délivrer le meilleur. Cet épisode n’est pas fondamentalement mauvais, juste qu’il n’offre rien d’exceptionnel. On suit une intrigue mécanique qui aura probablement une résolution mécanique. Il y a des personnages qui sont devenus aussi de sacrés boulets. Entre Jenna Bragg et le Président Ben Hayes, mon coeur balance mais Homeland a énormément de mal à recréer des personnages avec lesquels on a envie de partager des aventures. A chaque épisode Jenna démontre à quel point elle n’est pas compétente et c’est bien là le problème. Si les conséquences pour le récit ne sont pas forcément problématique, le problème c’est pour le téléspectateur qui a devant son écran des personnages débiles. 

 

Ben Hayes est un peu dans la même catégorie, un autre personnage sacrément nul, que les scénaristes n’arrivent pas à élever au rang de bon personnage. Pourtant, les créateurs de Homeland sont aussi ceux de 24 et dans 24 les personnages étaient souvent charismatiques, même les plus mauvais. Il y avait quelque chose qui donnait envie de les suivre, même les Président vilains ou les personnages un peu cruche. Dans Homeland, c’est tout l’inverse. Les manipulations de Zabel sont là aussi une partie que j’ai du mal à apprécier dans cette saison, peut-être car tout n’est pas fluide et que le scénario semble avoir du mal à rendre l’histoire réellement palpitante. Saul de son côté fait ce qu’il sait faire de mieux, sans pour autant nous surprendre non plus. Sans parler de Carrie qui est la seule capable de porter la série et qui fait au moins évoluer la série dans une direction un poil plus palpitante. Peut-être que c’est à cause de la saison finale que Carrie est le seul personnage intéressant, mais je ne sais pas trop. 

 

Sans parler de cette histoire de boite noire. J’ai comme l’impression que l’on est dessus depuis le début de la saison et je commence à trouver le temps long. Si c’est cette boite noire qui doit révéler toute l’histoire de la saison, alors pourquoi pas, mais c’est maigre et la série patine pour trouver des intrigues qui peuvent être intéressantes à suivre pour remplir les épisodes. 

 

Note : 5/10. En bref, pas aussi horrible que je l’aurais imaginé mais loin d’être exceptionnel. Un épisode de Homeland en plus, sans la saveur d’antan. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article