Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 6. Episode 12.

Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 6. Episode 12.

How to Get Away with Murder // Saison 6. Episode 12. Let’s Hurt Him.

 

La paranoïa gagne de plus en plus nos personnages de How to Get Away with Murder et je dois avouer que cela fait son petit effet. Maintenant que le FBI est le grand vilain des derniers épisodes de cette saison, cette paranoïa rend le tout d’autant plus intéressant. Cela faisait un bout de temps que la série n’avait pas réussi à faire une série d’épisodes aussi solides, bien construits, démontrant aussi par la même occasion que c’est le bon moment pour arrêter How to Get Away with Murder. Le FBI est une entité importante qui a des ressources sans limites et le FBI semble avoir un coup d’avance sur Annalise et toute notre petite équipe. C’est nouveau dans l’histoire de How to Get Away with Murder alors que Annalise a souvent eu le coup d’avance sur tout ce qui a été entrepris jusqu’à présent. C’est donc une nouvelle façon de diriger l’histoire, ce qui est une bonne chose pour le final à venir.

 

Annalise a merdé plein de fois dans la série, mais cette fin de série est en train de mettre en place quelque chose de réellement intéressant en la mettant dans la place de l’ultime anti-héros. Ce personnage a toujours été attachant, complexe et surtout quelqu’un que l’on avait envie de suivre frénétiquement. Vivian, un personnage assez médiocre de l’histoire de How to Get Away with Murder débarque donc une nouvelle fois. Cette fois-ci, elle veut aider Annalise. Si cette dernière a le droit d’être suspicieuse car elle la déteste et qu’elle a déjà retourné sa veste. Mais Vivian veut avant tout protéger Gabriel, et Gabriel est la seule personne qui sait que le FBI est responsable de la mort d’Asher.

 

La place de Gabriel reste cependant assez étrange et pas toujours suffisamment bien écrite. Vivian est un peu dans la même position. L’arrivée de Vivian dans cet épisode n’est pas ce que j’ai vu de plus intéressant car ce n’est pas fait de la meilleure des façons, mais cela fonctionne afin de relancer une fois de plus les enjeux de la saison. Connor de son côté pense qu’il est suivi sauf que l’on ne sait pas encore si c’est réellement le cas ou non. Mais cela permet de créer une vraie paranoïa autour des personnages de How to Get Away with Murder et donc de développer un peu plus l’histoire de la fin de saison dans cette bonne direction. Les personnages doivent alors agir dans leurs propres intérêts, ce qui peut parfois aussi rendre l’épisode un peu étrange. Tout le monde fait son petit truc dans son coin et l’on perd alors par moment le côté solide de la relation entre tous les personnages que l’on suit depuis plusieurs années. 

 

Note : 8/10. En bref, petit à petit la fin de la série se dessine et elle s’annonce réussie. 

 

Envie de soutenir mon site Internet pendant cette période difficile ? Avec tout mon amour... 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article