Critiques Séries : Killing Eve. Saison 3. Episode 1.

Critiques Séries : Killing Eve. Saison 3. Episode 1.

Killing Eve // Saison 3. Episode 1. Slowly Slowly Catchy Monkey.

 

Il était temps pour nous de retrouver Killing Eve avec un peu d’avance sur la date initiale (ce qui est une bonne nouvelle). Alors que la série a déjà été renouvelée pour une saison 4 par BBC America, il n’y a pas trop de soucis à se faire quant à l’avenir de la série. On se retrouve alors quelques temps après la fin de la saison 2 et le face à face entre Eve et Villanelle. Villanelle de son côté n’a plus d’obsession maintenant que Eve est morte (sauf que Eve n’est pas morte, car elle travaillé dans l’arrière cuisine d’un restaurant coréen à faire des mandus - ces petits raviolis coréens savoureux, j’en ai l’eau à la bouche -). Eve tente donc de survivre en cachette pendant que Villanelle cherche à se reconstruire autrement, en cherchant une nouvelle façon de s’amuser (et donc de tuer car c’est pour ça qu’elle est douée). A l’issue de cet épisode, la mort d’un personnage va tout chambouler et va alors relancer la mécanique, comme il se doit.

 

Tout ce qui se passe avec Eve est bien plus intéressant ici que ce qui se passe avec Villanelle. Même si l’on en apprend encore une fois sur son passé au détour d’un flashback sympathique et morbide, il n’y a rien de neuf là dedans. La série répète avec Villanelle des schémas qu’elle a déjà utilisée auparavant. Alors oui cela fonctionne toujours autant car notre personnage est sacrément bien incarné et que le scénario tente de soutenir cette histoire de façon intelligente. Notamment avec des personnages qui gravitent autour d’elle qui sont sympathiques et aussi une scène de mariage qui finit en catastrophe, un moment fun qui permet d’apporter un peu de déconne dans une série qui reste tout de même en grande partie très meurtrière (c’est le but de l’héroïne).

 

Alors que Eve est intéressante. La façon dont elle est descendue aux enfers avec ce qui s’est passé à la fin de la saison précédente est une belle occasion de chambouler son quotidien. Elle travaille dans un restaurant coréen, fait ses courses dans une épicerie coréenne, manger des soupes de nouilles déshydratées, et boire du vin… beaucoup de vin. Sandra Oh, sans maquillage, dans des fringues dégueulasses, c’est tout ce qui pouvait arriver de mieux. Son personnage est au sixième dessus et je dois avouer que ça fonctionne. Si Villanelle manque du pep’s qui faisait le personnage par le passé, Eve est clairement en train de devenir mon personnage préféré. Killing Eve est de retour, j’ai surtout hâte de voir comment la mort de Kenny va jouer sur les futurs épisodes car pour le moment, on a surtout l’impression que Killing Eve est en stand-by. 

 

Note : 6/10. En bref, un retour qui a besoin de remettre les choses à leurs places. Affaire à suivre…

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article