Critiques Séries : Motherland: Fort Salem. Saison 1. Episode 3.

Critiques Séries : Motherland: Fort Salem. Saison 1. Episode 3.

Motherland: Fort Salem // Saison 1. Episode 3. A Biddy’s Life.

 

Il y a tout un tas de questions que j’ai envie de me poser sur le monde réel, celui dans lequel nous êtres humains normaux vivons. Jusqu’à présent, Motherland: Fort Salem nous a surtout présenté son camp de formation avec un sentiment de répétition des séquences qui m’embête un peu. Quand nos héroïnes s’entrainent, rapidement on retrouve plus ou moins d’autres scènes d’entrainement que l’on a vu et c’est moins bon qu’une franchise comme Divergente. Cet épisode nous délivre une fois de plus peu d’éléments supplémentaires qui pourraient faire évoluer l’histoire et lui donner un peu plus d’intérêt. 

 

Mais la série aime les séquences choc. Dans le premier épisode, j’avais beaucoup aimé la scène d’introduction avec les suicides. Ce troisième épisode nous propose une piscine gelée. Je regrette juste que Motherland: Fort Salem n’aille pas vraiment loin avec cette séquence qui dure trop peu de temps et ne permet donc pas de ressentir le danger. Surtout que tout cela est fait pour être coupé par une partie de cricket avec des mecs torse nu. On retrouve alors une sorte de côté superficiel des récits d’anticipation de ce genre là qui me désole. 

 

Il y a tout de même un avantage et c’est que Motherland: Fort Salem devient de plus en plus agréable à suivre. Cet épisode est globalement fluide, même si il y a toujours des trucs qui m’énervent énormément. Mais en nous révélant de nouveaux lieux, moins jaunis par la mise en scène ridicule, alors je trouve le tout plus appréciable. Un petit pique-nique dans un parc, c’est bien plus reluisant que des entrainements qui n’ont rien de neuf à nous dire. C’est comme ce qui se passe à Hague, le conseil militaire international des sorcières. Les discussions permettent de développer un peu plus l’intrigue de la saison, mais une fois de plus Motherland: Fort Salem reste très radine en informations. 

 

Note : 5/10. En bref, une petite marque d’encouragement.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article