Critiques Séries : Motherland: Fort Salem. Saison 1. Episode 5.

Critiques Séries : Motherland: Fort Salem. Saison 1. Episode 5.

Motherland: Fort Salem // Saison 1. Episode 5. Bellweather Season.

 

C’est clairement ce que l’on peut attendre d’un mariage dans un épisode de Motherland: Fort Salem quand on voit ce qui se passe ici : de la politique, des tromperies, de la magie et même un meurtre à la cérémonie de Charval Bellweather. Cet épisode propose donc des éléments bien plus intéressant que d’autres épisodes cette saison mais compte tenu de ce qui s’est passé dans le précédent (et même l’épisode 1.03), je dois avouer que Motherland: Fort Salem s’est clairement améliorée. Il y a toujours des défauts, notamment dans sa façon de présenter l’univers toujours de façon très cloitrée, mais c’est toujours suffisamment efficace pour donner l’envie de revenir. 

 

Le mariage c’est un élément que je n’attendais pas forcément dans Motherland: Fort Salem, mais cela permet encore une fois de découvrir une autre partie des traditions de cette communauté de sorcières et sorciers en tout genre. Dans l’épisode précédent, il y avait déjà un moyen de nous préparer aux évènements de cet épisode. Le mariage du cousin d’Abigail est une occasion de rappeler aussi tout l’intérêt que la série porte à ses personnages et au développement de ce que chaque personnage implique dans sa propre famille. La rencontre avec le Doyen est une occasion là aussi de développer d’autres intrigues, assez efficaces dans leur ensemble, bien que Motherland: Fort Salem pourrait aussi faire mieux. 

 

Fort heureusement, la fin de cet épisode est motivée par tout un tas de bonnes surprises qui apportent leur lot de scènes d’action. Il y a quelques moments assez ennuyeux, notamment car le côté mariage n’est pas toujours le truc le plus dynamique du monde mais la série a au moins le mérite de pouvoir rebattre ses cartes dans cet épisode, en changeant un peu la direction des choses cette semaine. Après tout, on arrive à la moitié de la saison et il était temps de faire un peu plus bouger l’univers.

 

Note : 5/10. En bref, Motherland: Fort Salem continue sur sa lancée et de m’offrir un spectacle un peu moins crétin qu’à ses débuts. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article