Critiques Séries : Run. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Run. Saison 1. Pilot.

Run (2020) // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

Il y a forcément quelque chose d’original dans Run. Créée par Vicky Jones (Killing Eve, Crashing, Fleabag) et produite par Phoebe Waller-Bridge (Fleabag, Killing Eve), cette série nous plonge dans une aventure surréaliste entre deux anciens amants qui doivent se retrouver après un texto : « Run ».  La série reprend un élément que tout le monde a déjà eu en tête : et si l’on échappait à sa vie actuelle pour tout recommencer ? C’est un concept abstrait que la série tente de mettre en scène au travers d’un mot comme point de départ. Bien entendu, Run ne répond pas dans ce premier épisode à la question, mais Vicky Jones tente de brosser le portrait de ces deux héros et la façon dont les personnages sont liés. Beaucoup de séries font énormément de choses dans l’introduction de l’univers et des personnages que cela peut parfois devenir problématique sur l’introduction même d’une série. Car Run parvient à nous faire passer des moments pertinents avec les personnages qui nous font comprendre rapidement qui ils sont et comment ils fonctionnent. Presque tout ce que l’on a besoin de savoir sur eux pour le moment peut être résumé par le fait qu’ils sont dans ce train, après un texto disant « Run ». 

 

L'histoire de deux anciens amants qui, 15 ans auparavant, ont fait un pacte. Un pacte où ils s'engageaient à disparaître ensemble si jamais l'un d'entre eux, ayant besoin de s'échapper de sa vie, avait envoyé ce simple et unique texto disant : "RUN".

 

Pour raconter cette histoire de fantasme de la fuite, Vicky Jones prend le prisme de la comédie romantique. Ruby et Billy forment rapidement un duo étonnant et il faut bien avouer que le casting joue aussi pour beaucoup. Merritt Weaver (Girls) est une actrice que je suis plus qu’heureux de retrouver, surtout dans un rôle qui ici lui sied terriblement bien. Accompagnée par Domhnall Gleeson (Ex Machina, Anna Kerenine), on retrouve là aussi chez lui un charme étonnant qui permet de le lier rapidement à Run. Je ne sais pas spécialement ce que Run va bien pouvoir faire par la suite mais je suis plus que curieux de le découvrir. Ce train et cette aventure commencent un peu comme un mélange de mystère et de romance amusante. Si le train aurait pu être une catastrophe pour introduire Run, c’est au contraire ici un vrai élément qui permet de créer une synergie entre les deux personnages qui nous donne l’impression de les connaître depuis pas mal de temps. C’est rassurant car on s’attache rapidement à l’histoire et aux personnages, sans trop savoir où est-ce que l’on va réellement aller. Mais on y va et j’ai hâte de suivre la suite des aventures de Billy et Ruby.

 

Note : 7/10. En bref, une introduction réussie à un concept étonnant. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article