Critiques Séries : Tales from the Loop. Saison 1. Episode 4. Echo Sphere.

Critiques Séries : Tales from the Loop. Saison 1. Episode 4. Echo Sphere.

Tales From the Loop // Saison 1. Episode 4. Echo Sphere.

 

Après l’épisode du changement de corps, de la possibilité de figer le monde, voici venu le temps de nous parler de cette sphère au milieu d’un terrain vague avec un écho. Cette fois-ci, Tales From the Loop se concentre sur deux personnages (comme dans les épisodes précédents) : Cole et son grand père Russ. Russ montre alors à son petit fils un objet étrange appelé Echo Sphere. Le fait est que cet objet aurait une valeur fantastique : suivant le nombre d’écho que l’on entend, alors on pourrait savoir le temps qu’il nous reste à vivre. Russ n’entend aucun écho, ce qui voudrait dire qu’il ne lui reste pas longtemps à vivre. L’idée que la mort soit inévitable est un sujet fort mais que je trouve fascinant. Cet épisode n’est pas aussi poétique que le précédent mais aussi humaniste que les précédents. L’épisode est sacrément bien construit, grâce à une philosophie intrigante et des personnages touchants. La relation entre Russ et son petit fils est vraiment l’élément qui rend cet épisode attachant. On a l’impression de vivre une bribe de la vie de ces deux personnages. 

 

Le fait que Cole entend six échos veut donc dire qu’il a encore une longue vie à vivre, ce qui peut être rassurant (et assez logique pour un garçon de son âge). Avec cette information, Russ décide de dire à toute sa famille qu’il ne lui reste pas longtemps à vivre et que rien ni personne ne pourra faire quelque chose pour changer ce destin funeste. La mort de Russ à la fin de cet épisode est un moment assez fort que l’épisode délivre avec beaucoup de retenue mais aussi d’intelligence. La façon dont l’être humain est mis en scène dans Tales From the Loop me fascine car c’est un vrai retour à de la SF pure. Chaque histoire de cette série a le don de me mettre sans dessus dessous. « Echo Sphere » aurait pu être un épisode raté, mais il parvient à utiliser un élément pourtant assez simple comme un élément dramatique fascinant. La mort de Russ était prévisible compte tenu de la façon dont l’épisode est développé, mais il s’appuie sur tout ce que j’aime ici. 

 

Je me demande ce que la suite de la saison nous réserve tant la série fonctionne pour le moment comme une sorte d’anthologie. Il y a énormément de choses qu’il est difficile d’expliquer, mais tout ce que Tales From the Loop nous offre actuellement fait forcément partie d’une histoire beaucoup plus large qui se dévoilera par la suite. 

 

Note : 8.5/10. En bref, une aventure très humaine avec la question de l’inévitable destin qui nous attend : la mort. 

 

Envie de soutenir mon site Internet pendant cette période difficile ? Je mets en place un service de don si vous souhaitez aider ce site à survivre. Avec tout mon amour 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article