Critiques Séries : Tales from the Loop. Saison 1. Episode 5. Control.

Critiques Séries : Tales from the Loop. Saison 1. Episode 5. Control.

Tales from the Loop // Saison 1. Episode 5. Control.

 

Alors que Tales from the Loop était sur une belle et bonne lancée, cet épisode n’a pas eu l’impact que les précédents ont pu avoir sur moi. Pour autant, il permet de faire passer de jolis messages importants. Il y a donc quelques moments un peu ennuyeux, mais l’ensemble fonctionne malgré tout. « Control » c’est donc avant tout un épisode sur le deuil d’un père plutôt que sur son désir de faire en sorte que sa famille est réellement protégée. Cette semaine, nous avons donc l’histoire de Ed, le père de Danny, qui travaille en tant que réparateur des robots que l’on suit depuis le début de la saison. 

 

Son fils Danny est toujours à l’hôpital dans le com et chez lui, il y a des petits problèmes qui viennent alors aussi rappeler le fait que dans Tales from the Loop tout n’est pas tout rose pour tout le monde, notamment en termes d’argent. La pauvreté dépeinte dans Tales from the Loop est assez fascinante mine de rien. Le fait que toute cette histoire mélange pas mal d’éléments parfois confus ne permet pas de toujours savoir où est-ce que la série veut nous emmener. Si l’on parle d’un côté de deuil (notamment par rapport à Danny), la série manque de subtilité dans son récit et surtout d’éléments qui devraient nous accrocher un peu plus. Quand Ed demande une avance, il va acheter un robot dans le but de protéger son chez lui. Mais là aussi la série a énormément de mal à mettre en parallèle tout ce qu’elle cherche à nous raconter. 

 

Tout cela pour qu’il finisse par revendre le robot à la fin de l’épisode, réparer l’électricité chez lui comme un grand. Il n’y a rien de réellement universel ou bien de touchant dans cet épisode. Est-ce le problème de Ed ? Je ne sais pas si c’est lui le problème mais Tales from the Loop délivre ici son premier épisode un peu étrange, qui ne fonctionne pas aussi bien que le précédent. Pour autant, il y a énormément de choses intéressantes et notamment la relation entre Ed et le robot grâce à ce bras qui lui permet de le contrôler, ou encore l’histoire de Danny quand il lui rend visite à l’hôpital.  

 

Note : 6/10. En bref, c’est toujours beau, mais ici un peu ennuyeux et confus sur les intentions. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article