Critiques Séries : The Blacklist. Saison 7. Episode 16.

Critiques Séries : The Blacklist. Saison 7. Episode 16.

The Blacklist // Saison 7. Episode 16. Nyle Hatcher.

 

Il y a certaines intrigues de The Blacklist que j’ai un peu de mal à cerner par moment. Notamment celle de cette saison entre Liz et Red. Si la série jeu très bien le jeu du chat et de la souris grâce à son casting, l’épisode précédent était une déception ressemblant à un mauvais épisode d’une mauvaise saison d’Esprits Criminels. « Nyle Hatcher » nous replonge dans un cas qui aurait été parfait pour l’ancienne série de CBS. Le Boneyard Killer ressemble aux épisodes de torture porn qu’Esprits Criminels délivrait massivement lors de ses saisons 5 et 6 (les pires de la série). Pour autant, le cas de la semaine de Liz et notre équipe du FBI est tout de même meilleure que l’épisode précédent. Le Boneyard Killer enterre vivante des prostituées et les convainc en plus de ça de devenir des mères porteuses. S’il promet de les payer, il préfère les tuer. 

 

Je trouve dommage que The Blacklist se créée des intrigues de ce genre là simplement pour le plaisir de suivre Liz et le FBI poursuivre des tueurs qui seraient sur cette fameuse « blacklist ». On perd ici un peu le caractère original des affaires surtout qu’elles étaient habituellement liées aux histoires de Red et pour le coup, ce tueur en série n’a pas vraiment de sens ou d’intérêt à mes yeux. L’affaire fonctionne de façon très mécanique et bien que cela ne soit pas totalement raté, ce n’est pas aussi palpitant que ce que The Blacklist a pour habitude de nous offrir. 

 

Cependant, tout ce que l’on a vu à la fin de l’épisode précédent, n’est pas encore prêt d’arriver, car c’était peut-être prévu pour le final de la saison mais la saison a été raccourcie à cause du coronavirus. C’est là ce qui me fait le plus de mal dans le sens où j’aurais aimé que The Blacklist puisse conclure la saison avec l’intrigue qu’elle nous prépare depuis le départ. Une fois de plus, la partie la plus intéressante c’est celle de Red. Son duo avec Dembe fonctionne toujours très bien même si ce dernier n’est clairement pas le personnage le plus important. A chaque fois Dembe est un peu trop dans l’ombre à mes yeux. L’affaire prend cependant un tournant intéressant dans leur recherche pour Sadiq. Il va falloir que les scénaristes soient plus motivés et aient des idées plus originales car ces deux derniers épisodes n’étaient pas The Blacklist au mieux de sa forme. 

 

Note : 4.5/10. En bref, encore une fois The Blacklist se la joue Esprits Criminels et ce n’est pas ce que j’attends de cette série…

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article