DAVE (Saison 1, 10 épisodes) : Lil Dicky s'éclate dans son caleçon

DAVE (Saison 1, 10 épisodes) : Lil Dicky s'éclate dans son caleçon

Vous avez sûrement déjà vu Dave Burd sur Youtube aka le rappeur Lil’ Dicky. Pour moi l’un de ses clips les plus marquants est probablement « Freaky Friday » avec Chris Brown. C’est avec son nom Lil Dicky (petite bite en VF) qu’il s’est fait connaître mais je n’aurais jamais imaginé qu’il créé une série à son image. C’est sur FXX que ses aventures sont dévoilées, au travers d’un scénario entre musique et auto-parodie. L’auto-fiction est quelque chose qui a déjà fonctionné par le passé comme dans Louie (inspirée de la vie de Louis C.K. sur FX) mais DAVE n’est pas forcément la meilleure expérience du genre que j’ai pu faire. On retrouve alors ici tous les éléments de la comédie en dessous de la ceinture (on commence avec un médecin qui vérifie si Dave a de l’herpès et l’on termine sur un clip où à la fin Dave est sensé sucer un mec en prison). Bien entendu, il faut être client de ce style particulier qui fonctionne assez bien en vidéo, mais pas toujours dans les dix épisodes de cette première saison. 

 

Dave Burd a donc voulu sa propre comédie, à la façon de Larry David (Curb Your Enthusiasm) ou Louis C.K. (Louie). En jouant sur ce terrain, DAVE joue dans la cour des grands et ce n’est pas forcément facile. Notamment car en termes d’écriture, je dois avouer que l’on aurait pu attendre un talent légèrement différent. En se basant sur sa propre vie, DAVE explore alors tout ce qu’il a pu faire à sa façon, en exagérant certaines fois les traits. Rapidement, on se rend compte que DAVE est surtout faite pour ceux qui sont fans de Lil Dicky ou bien qui ont apprécié un peu son travail. C’est donc l’histoire d’un mec névrosé, perdu dans sa propre vie qui tente de percer dans le monde du rap. Et qui dit monde du rap, dit forcément rap humoristique avec son humour si particulier. 

 

En voulant être une comédie, DAVE n’est jamais vraiment touchante ou attachante. Le fait que l’humour se base souvent sous la ceinture (et l’affiche de la série en dit long là dessus) ne permet pas forcément de s’attacher au personnage. Rapidement, la série tombe dans une certaine redondance de la blague qui peut devenir un brin problématique au fil des épisodes car c’est comme si DAVE n’avait pas l’imagination suffisante que l’on serait sensée attendre. Quand dans le second épisode un hommage doit être rendu et que la série transpire l’humour gras, ce n’est peut-être pas ce que l’on aimerait voir. Jusqu’au bout, DAVE n’aura jamais su devenir attachante. J’avais de l’espoir que au fil des épisodes la série trouve un angle plus original, peut-être même en dévoilant les faiblesses du héros. Les tentatives du genre ne sont pas forcément mauvaise mais elles ont du mal à faire oublier que la série est souvent grossière.

 

En s’appuyant tout de même sur le style unique de Lil Dicky / Dave Burd, alors DAVE est une comédie qui sait où elle va et ce qu’elle veut réellement faire pour nous offrir le résultat attendu. Il faudra apprécier ce qu’il a fait sur Youtube par le passé pour apprécier réellement ce qui se passe ici. Je ne suis pas forcément le plus grande fan de lui et DAVE n’aura pas été totalement parfaite mais il y a quelques idées qui démontrent une créativité intéressante de la part du créateur. 

 

Note : 4.5/10. En bref, une comédie qui séduira les fans de Dave Burd mais le tout manque parfois de surprises.

Disponible sur My Canal.

 

Envie de soutenir mon site Internet pendant cette période difficile ? Avec tout mon amour... 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article