The Big Show Show - Le Show de Big Show (Saison 1, 8 épisodes) : retraite de catcheur pour famille nombreuse

The Big Show Show - Le Show de Big Show (Saison 1, 8 épisodes) : retraite de catcheur pour famille nombreuse

En voilà une comédie qui a clairement été produite par Netflix pour remplir son catalogue de contenu afin de séduire une audience particulière : les fans de la WWE et peut-être ceux qui sont fans des sitcoms en multi-cam. Paul ‘Big Show’ Wright est le héros de cette nouvelle comédie familiale où il joue une version fictive de lui-même. On n’est pas très loin de la vérité étant donné que Paul Wright est sur le chemin de la retraite. Naturellement, ce genre de projet a le don pour être soit très mauvais soit très bien. La vérité c’est que The Big Show Show est plus ou moins entre les deux. Il y a de bonnes idées mais aussi quelque chose de très mauvais qui ne permet pas toujours à la série d’être engageante. Big Show est plutôt bon, surtout quelqu’un d’amical, qui sait se faire une place (en même temps ce n’est pas trop difficile, en tant que catcher il en impose) et être un père touchant et attachant. Au delà de ça, The Big Show Show n’est pas brillante, c’est juste une comédie familiale classique qui n’a pas forcément grand chose à raconter de neuf, si ce n’est nous faire passer un bon moment quand elle peut le faire. 

 

Lorsque la fille d'une première union vient vivre chez lui, Big Show, une superstar mondiale du catch à présent à la retraite, n'est plus le centre de toutes les attentions.

 

Créée par Jason Berger (Happy Endings, LA to Vegas) et Josh Bycel (Telenovela, Happy Endings), la comédie reprend tous les classiques de la comédie familiale sans nécessairement ajouter de grandes originalités. En s’inspirant un peu de la vie de semi-retraité de Big Show, Paul Wight parvient à délivrer quelque chose d’attachant et touchant d’une certaine façon, ce qui est plutôt rassurant dans son ensemble. Le casting ressemble à ce que l’on peut attendre d’une famille, et surtout dans une comédie avec un style très marqué 80s (filmée avec les moyens modernes). Chacune des filles de Big Show ressemble alors à des clichés des années 80s et ce n’est pas forcément une mauvaise chose mais la preuve que The Big Show Show assume complètement ce qu’elle est. Allison Munn de son côté a énormément de mal à incarner la femme de Big Show, Cassy. Rien n’est réaliste de ce côté là et je dois avouer que c’est un énorme problème pour une comédie familiale. Le but est de créer une dynamique entre les personnages qui fonctionne plutôt bien dans son ensemble chez Big Show et ses « filles », mais pas du tout entre lui et sa femme. 

 

Dans sa globalité, The Big Show Show est une série un peu étrange, qu’il est difficile d’appréhender et d’aimer comme il se doit. Je pense que c’est surtout parfait pour quelqu’un qui a envie de voir une comédie familiale, inédite, pendant ces temps de confinement dus au coronavirus. Il ne faut simplement pas s’attendre à rire à gorge déployée tout au long. Il y a quelques idées, quelques trouvailles, mais rien d’exceptionnel. Big Show rester charismatique, ce qui est une très bonne chose pour une comédie de ce genre là et devient le héros d’une comédie qui saura séduire toute la famille, même les plus jeunes. 

 

Note : 4.5/10. En bref, ce n’est pas ma tasse de thé, mais pas aussi horrible que je n’aurais pu l’imaginer non plus. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article