Critique Ciné : All Day and A Night (2020, Netflix)

Critique Ciné : All Day and A Night (2020, Netflix)

All Day and A Night // De Joe Robert Cole. Avec Jeffrey Wright, Yaya Abdul-Mateen II et Ashton Sanders.

 

Joe Robert Cole, co-scénariste de Black Panther embarque avec lui Ashton Sanders (Moonlight) pour All Day and A Night. Nouveau film original produit par Netflix, All Day and A Night arrive dans un monde où niveau fiction le sujet a déjà été traité, en mieux, ailleurs. Les thématiques explorées ici sont assez similaires à Fruitvale Station (2013) par exemple ou même Blindspotting (2019). Bien entendu, le point de vue d’un film est souvent ce qui permet d’apporter une once d’originalité à un récit de ce genre là sauf que dans le cas présent, cela n’apporte rien de particulièrement exceptionnel. L’histoire de Jah (incarné par Ashton Sanders) suit plus ou moins la même structure que le film de Ryan Coogler, du point de vue de celui qui a commis un crime violent plutôt que de la victime. Tout cela permet de donner une perspective différente mais All Day and A Night n’a rien à offrir de nouveau non plus. Joe Robert Cole explore alors la thématique avec tous les archétypes du genre, sans surprises. On se retrouve avec un récit qui a du mal à sortir des sentiers battus et qui se retrouve à dire ce que l’on a déjà vu au cinéma en bien mieux. 

 

L'histoire d'un jeune criminel qui, arrivant en prison, repense alors aux jours précédant son arrestation et à son enfance, essayant de trouver des raisons pour aller de l'avant et survivre à son incarcération. Le récit du film croisera trois récits / histoires en une.

 

Fort heureusement pour All Day and A Night, le film a son casting. Et notamment Ashton Sanders. Ce dernier permet d’apporter quelque chose, en plus du reste du casting en général. C’est donc sur eux qu’il faut compter sur l’on veut voir ce film et l’apprécier pleinement. Le racisme imposé par le système, la pauvreté de ces quartiers, et le fait que les jeunes sont presque éduqués pour finir en prison. Tout cela fait le coeur de ce film mais malheureusement All Day and A Night n’arrive pas à rendre le tout aussi percutant que cela aurait pu le devenir. Surtout dans un monde où tout un tas de réalisateurs et scénaristes afro-américains écrivent des récits rafraichissants, innovants qui permettent aussi de redéfinir les règles de ce genre de film. Ici, All Day and A Night suit un schéma classique qui donne l’impression que Netflix a commandé un produit qui ressemble à ce qui fonctionne déjà sur leur plate-forme sans que le réalisateur ait pu avoir l’occasion de nous offrir un film plus original. Et cela fonctionne étant donné que All Day and A Night se retrouve parmi les films les plus vus du monde sur la plateforme de streaming. Le petit bonus c'est peut-être bien la musique du générique de fin que j'avais déjà dans la tête à cause de Tiktok et que j'ai de nouveau en tête.

 

Note : 4/10. En bref, le manque d’originalité ne permet pas de s’investir pleinement dans un récit classique aux thématiques déjà vues. 

 

Date de sortie : 1er mai 2020 - Directement sur Netflix

 

Envie de soutenir mon site Internet pendant cette période difficile ? Avec tout mon amour... 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article