Critique Ciné : L'Etat Sauvage (2020)

Critique Ciné : L'Etat Sauvage (2020)

L’Etat Sauvage // De David Perrault. Avec Alice Isaaz, Kevin Janssens et Déborah François.

 

Dans un monde où le cinéma donne de plus en plus ce place aux femmes, L’Etat Sauvage est une occasion de nous plonger dans une aventure qui aurait pu être brillante mais le film ne dépasse pas forcément son postulat de départ et ne finit jamais par briller. Le fond du film n’est pas assez bien penché pour être à la hauteur du reste. Certains passages manquent cruellement de développement pendant que d’autres sont un peu trop fouillis et donc pas suffisamment lisibles. Mais L’Etat Sauvage c’est avant tout un film de mise en scène. David Perrault fait quelque chose de très joli avec les décors qu’il a devant sa caméra. La photographie est soignée et les plans qu’il nous propose nous plongent au coeur de la nature. On sent l’envie du réalisateur de sortir des poncifs du genre que le cinéma français s’impose depuis des années afin de mélanger nos influences avec quelque chose de plus américain. On a alors ici une vraie envie de belle fiction qui peut s’avérée séduisante sur certains points mais qui a du mal à tenir sur le scénario.

 

Etats-Unis, 1861, la guerre de Sécession fait rage. Une famille de colons français décide de fuir le Missouri où ils vivent depuis 20 ans. Edmond, Madeleine et leurs trois filles doivent traverser tout le pays pour prendre le premier bateau qui les ramènera en France. Victor, ancien mercenaire au comportement mystérieux, est chargé de veiller à la sécurité du voyage...

 

David Perrault évite aussi de nous faire du western comme on a l’impression d’en voir des tonnes au cinéma. On a l’impression d’être devant un cinéma différent, étranger mais séduisant. Le seul problème c’est qu’au delà du talent de David Perrault derrière sa caméra, le film pèche un peu de partout. Le casting est assez solide mais on a envie de retenir uniquement Esther incarnée par Alice Isaaz. Cette dernière a un côté solaire dans ce film qui la rend automatiquement magnifique. Au beau milieu de la violence qui l’entoure elle apporte une sorte de légèreté étonnante. C’est donc le gage féminin que L’Etat Sauvage vient nous délivrer et qui est plutôt sympathiquement fichu. Mais l’histoire qui tente de soutenir le propos derrière n’est pas suffisamment bien équilibrée. Le prime original ne suffisait donc pas à faire de L’Etat Sauvage un brillant long métrage alors qu’il aurait pu devenir un classique avec plus de travail. 

 

Note : 5/10. En bref, un beau film mais qui ne va jamais au bout de ses ambitions. 

 

Date de sortie : 26 février 2020

L’Etat Sauvage fait partie des films dont le CNC a accordé une sortie anticipée sur la chronologie des médias suite au coronavirus en VOD depuis le 22 avril 2020.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article