Critiques Séries : DC's Stargirl. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : DC's Stargirl. Saison 1. Pilot.

DC's Stargirl // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Greg Berlanti va finir par adapter pour la télévision tous les comics DC qui puissent exister. C'est Geoff Johns (Wonder Woman 1984, Titans, The Flash, Aquaman) qui s'est chargé de la création de cette série à la vibe très 80s. Je dois avouer que pour un départ, ce premier épisode fonctionne suffisamment bien pour ne jamais donner l'impression de trop en faire. On retrouve alors aussi un peu de Riverdale dans ce premier épisode ce qui dans un sens permet à Stargirl de fonctionner de façon plutôt intéressante. De plus, ce personnage féminin est fort et permet de s'attacher assez rapidement au récit de la série tout en donnant par moment l'impression pour moi de retrouver l'une des séries de mon enfance/adolescence : Smallville. Car il y a un peu de cette dernière aussi qui est un truc qui rend la série plus originale par rapport aux autres séries DC tout en gardant à l'esprit que l'on est dans un univers familier. D'ailleurs, le créateur de Stargirl a aussi travaillé sur Smallville ce qui est probablement l'une des raisons pour lesquelles la série lui ressemble par moment. 

 

Courtney Witmore, alias Stargirl, alors lycéenne, s'associe avec la Justice Society of America pour combattre les méchants du passé et du présent.

 

Ce premier épisode ne perd jamais de temps pour nous plonger dans l'univers de Stargirl et tout est utilisé de façon intelligente afin de créer une histoire qui a de multiples idées, un mélange des genres (entre la série de lycée et la série de superhéros) qui lui aussi apporte un peu d'originalité par rapport aux autres séries de l'Arrowverse qui sont ancrées dans un monde bien différent. Bassinger fait de son côté assez bonne impression dans le rôle de Stargirl / Courtney ce qui est dans un sens une bonne chose car le but est que l'on s'attache à la série et à son univers. Et l'héroïne joue forcément un rôle très important à ce sujet. Dans sa façon d'introduire les personnages et les sujets Stargirl fonctionne là aussi comme une série pour ados mais pas seulement. Elle ajoute des éléments plus adultes rendant le récit réellement familial. Je ne sais pas forcément ce qu'il faut attendre de la suite de la saison mais je dois avouer que cela fait son effet. Je ne suis pas forcément le plus grand fan du mélange des genres par moment mais Stargirl le fait de façon assez intelligente ce qui est pour bien des raisons rassurant. 

 

Note : 7/10. En bref, il y a un mélange là dedans qui fonctionne et me rappelle un peu ce que j'ai pu aimé dans le passé dans des séries du genre. 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article