Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 6. Episode 13.

Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 6. Episode 13.

How to Get Away with Murder // Saison 6. Episode 13. What if Sam wasn’t the Bad Guy this Whole Time?.

 

Une fois de plus, How to Get Away with Murder ne fait pas les choses comme il faut. Alors qu’après cet épisode il ne reste que deux épisodes et puis s’en va, la série continue d’apporter des éléments compliqués à son récit. C’est pourtant une idée intéressante que de revenir dans le passé à ce moment de la série mais cela n’a pas forcément l’intérêt que l’on aurait pu espérer de la part d’un tel épisode à ce moment là. Tout a commencé à partir en sucette quand Sam est décédé alors revenir sur le personnage a une certaine logique. C’est une façon de relier tout ce qui s’est passé depuis le début de la série à ce qui se passe encore maintenant. Mais pourquoi réécrire le passé de la série de cette façon alors qu’il n’y en avait clairement pas besoin ? C’est une grande inconnue, d’autant plus que tout cela est fait pour que le présent ait du sens et soit moins étrange qu’il ne l’est actuellement.

 

Une grande partie de cet épisode se déroule donc en flashback. Faire de Sam une victime est un élément qui a tout de même son intérêt pour la simple et bonne raison que cela permet de remettre Annalise au centre de How to Get Away with Murder après que la série ait passé du temps avec chacun des petits personnages que l’on suit depuis le début. Sam est tout de même un salaud, qui a utilisé le sexe afin d’avoir ce qu’il veut, manipulé Annalise et Vivian. Les flashbacks concernent donc aussi Bonnie et Frank qui ont eu l’occasion de passer du temps ensemble par le passé et avec cette histoire, la série permet de remettre Sam dans le rôle du pire thérapeute de tous les temps. Bonnie, Frank et Annalise ont donc tous été manipulés par Sam. Sam n’est pas mon personnage préféré de How to Get Away with Murder et la grande information de cet épisode c’est que Frank est le fils de Sam et qu’il pourrait aussi être celui d’Hannah. C’est la grande révélation de cet épisode mais je dois avouer que même si c’est sacrément tordu, cela fait son petit effet.

 

How to Get Away with Murder a souvent fonctionné comme un soap mais cette révélation arrive trop tard dans la série, comme si les scénaristes avaient cette idée derrière la tête et nous l’offraient ici juste pout remplir un épisode par manque d’idées pour nous faire patienter jusqu’au final. Le fait que l’on soit autant pris par le passé de la série est une façon comme une autre de mettre les personnages du présent de côté. Sauf qu’ils sont présents et leur présence n’a aucun intérêt. Comme Michaela et Connor qui se retrouvent dans une sorte de spirale vide car la série n’a pas suffisamment de temps à leur offrir. Je me demande ce que les deux derniers épisodes de la série vont nous réserver mais ce n’est pas ce que j’attendais ici de la part de How to Get Away with Murder.

 

Note : 4.5/10. En bref, pourquoi vouloir réécrire l’histoire à ce moment de la série ? Telle est la question et elle restera sans réponse mais les scénaristes continuent de nous trimbaler. 

Prochainement sur Netflix.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article