Critiques Séries : Penny Dreadful: City of Angels. Saison 1. Episode 5.

Critiques Séries : Penny Dreadful: City of Angels. Saison 1. Episode 5.

Penny Dreadful: City of Angels // Saison 1. Episode 5. Children of the Royal Sun.


L'épisode précédent de Penny Dreadful: City of Angels marquait enfin le grand départ de la série (et elle a pris son temps). Je suis content de voir que "Children of the Royal Sun" poursuit plutôt bien dans cette direction, trouvant le bon équilibre entre les intrigues fantastiques et l'esprit de polar qu'il y a de plus le départ. Tout ce que cet épisode fait est plutôt bien ancré dans l'histoire, notamment en délivrant des éléments concrets. Même le côté spirituel l'est lui aussi. Pour autant, Penny Dreadful: City of Angels ne fait rien de très original mais elle nous propose quelque chose de plus vivant que les débuts chaotiques par moment de la série. 

 

Elsa parvient à s'en sortir d'elle-même ce qui est plutôt intéressant. Je dois avouer que je ne m'attendais pas du tout à ce que cela aille dans cette direction mais je suis heureux de voir les scénaristes s'amuser avec chacun des personnages. C'est intéressant de voir comment Elsa remplie sa fausse vie avec de vraies victimes. Dr Peter Craft (incarné par Rory Kinnear) était un ajout intéressant même si ce n'est peut-être pas ce que je trouve de plus parfait ici. Disons que Penny Dreadful: City of Angels a une façon intelligente de développer ses intrigues et ses personnages mais échoue tout de même à créer de grandes surprises. Je m'attendais à ce que les choses se fassent différemment mais je suis heureux de voir les choses évoluer.

 

Tout le casting est au sommet de son art et tout le monde semble vraiment s'éclater. Dans cet épisode, Jessica Garza sous les traits de Josefina délivre quelque chose de très émouvant et efficace. Je ne m'attendais pas à voir tout cela venir d'elle mais je suis content aussi de voir que Penny Dreadful: City of Angels est capable de faire des choses plus surprenantes. Il y a donc de l'émotion qui transpire tout au long de cet épisode avec pas mal de bonnes surprises. Je ne sais pas ce que Penny Dreadful: City of Angels peut vraiment faire par la suite mais le récit évolue de façon assez fluide maintenant que tous les personnages ont été introduits de façon plutôt soignée. C'est assez rassurant dans son ensemble.

 

Note : 6/10. En bref, la série évolue et devient beaucoup plus intéressante. 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article