Critiques Séries : Snowpiercer. Saison 1. Episode 2.

Critiques Séries : Snowpiercer. Saison 1. Episode 2.

Snowpiercer // Saison 1. Episode 2. Prepare to Brace.


Le premier épisode de Snowpiercer était sympathique mais le tournant pris par la série n'est guère ce que j'attendais. Le côté procédural qui transforme cette idée magnifique de série en une série policière cela m'a donné des relans pas franchement appréciés. Ce second épisode est une bonne idée car il revient aux fondamentaux : le train. Pour autant, peu de choses se passent dans cet épisode alors que dans le premier on avait pas mal de personnages et d'intrigues. Nous avons enfin droit à un bras gelé (et les conséquences) et notre héros est sensé apporter quelque chose. Il faut attendre la fin de l'épisode pour comprendre que ce que notre Jennifer Connelly veut de lui ce n'est pas qu'une enquête c'est beaucoup plus et c'est là que le scénario est malin car il donne envie de revenir.

 

Au delà de ça, Snowpiercer transforme un peu plus le personnage de Jennifer Connelly en un personnage de Hunger Games. Alison Wright est clairement le genre de personnages que l'on aurait pu attendre dans les romans et pas forcément de cette façon dans Snowpiercer. La série tente de mélanger les genres et ses cinq années de gestation ont probablement aidées à construire un univers de ce genre là. Ce qu'il manque encore à Snowpiercer c'est quelque chose de plus cohérent à nous offrir car l'on ne peut pas dire que récit soit particulièrement fluide. Tout n'est pas à jeter pour autant mais je reste curieux de voir où est-ce que Snowpiercer veut nous emmener. La série ne tourne pas en rond et nous fait découvrir un nouveau lieu : la boite de nuit. C'est beau et une fois de plus Snowpiercer gagne des points sur la façon dont elle veut nous montrer de quoi ce train est fait : grâce au regard de notre héros de la lutte des classes qui découvre le tout en même temps que nous. 

 

Mais je reste perplexe car Snowpiercer a beau avoir un univers de base riche, j'ai comme l'impression que la série cherche à gagner du temps et même une avalanche qui brise les vitres d'un wagon ce n'est pas aussi palpitant ici que dans le film qui avait adapté le premier ces romans graphiques. Snowpiercer a donc encore besoin de muscler son récit, ses personnages et la façon dont elle veut exploiter cet univers car tout est encore loin d'être parfait.

 

Note : 5/10. En bref, Snowpiercer reste inégale. 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article