Critiques Séries : Solar Opposites. Saison 1. Episodes 1 et 2.

Critiques Séries : Solar Opposites. Saison 1. Episodes 1 et 2.

Solar Opposites // Saison 1. Episodes 1 et 2. The Matter Transfer Array / The Unstable Grey Hole.

 

Mike McMahan (Rick & Morty) et Justin Roiland (Rick & Morty, 2 Girls 1 Cup : The Show) nous offrent un récit complètement barré qui fonctionne plutôt bien comme une version un peu plus light de Rick & Morty. Proposée sur Hulu, la série pourrait être un compagnon amusant avec la comédie animée de Adult Swim même si elle ne la vaut clairement pas. La comédie animée de Dan Harmon est tellement originale (et aussi la seule que je regarde encore religieusement) qu’il est difficile d’en faire une copie. Le point de départ de Solar Opposites est plutôt amusant d’autant plus qu’il y a une volonté de nous offrir une critique de l’Amérique comme un endroit où il n’est pas toujours facile de survivre lorsque l’on est immigré. Alors que nos quatre aliens veulent échapper à la destruction de leur planète, ils en cherchent une où ils pourraient être chez eux mais ils se crashent sur Terre ce qui va les forcer à s’intégrer dans un cadre intéressant. 

 

Une famille extraterrestre venue d'un monde meilleur débarque sur Terre et doit survivre dans l'Amérique profonde.

 

En dehors de la personnalité totalement différente de chacun des quatre aliens qui permet de lancer les aventures, il y a un vrai esprit de famille intéressant qui sort un peu de ce que l’on a pu voir dans Rick & Morty. Structurellement, Solar Opposites est un peu étrange. Disons que le concept narratif n’est pas toujours clair au delà du fait que l’on est clairement face à une sitcom animée. Mais les scénaristes se prennent au jeu de créer quelque chose qui les libère des limites du genre. Ce qui m’a beaucoup plu tout de même dans Solar Opposites c’est cette capacité que cette comédie a à aller au bout d’intrigues et d’idées qui sont pas géniaux sur le papier mais qui finalement permettent de créer de bonnes blagues amusantes. La série aime ce qu’elle nous offre et le résultat est plutôt amusant d’une certaine façon. Il y a dans l’épisode 2 l’un de nos aliens qui créé une jambe avec une imprimante 3D aliens afin de pouvoir voler le contenu d’un distributeur automatique. Cette aventure, aussi absurde soit-elle est vraiment amusante. 

 

L’humour est donc bel et bien présent et surtout attachant ce qui permet à Solar Opposites de trouver le ton juste pour nous donner envie de poursuivre l’aventure. Bien que par moment dans ces deux épisodes on a l’impression qu’elle se cherche un peu, l’humour est souvent là pour renforcer notre attachement. De plus, le charme des personnages et leur folie fait en grande partie le boulot demandé. 

 

Note : 6.5/10. En bref, la folie qui se libère rapidement de Solar Opposites donne envie de poursuivre l’aventure. On est ici face à une série qui pourrait bien combler notre manque de Rick & Morty.

Prochainement en France. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article