Critiques Séries : The Baker and the Beauty (US). Saison 1. Episode 4.

Critiques Séries : The Baker and the Beauty (US). Saison 1. Episode 4.

The Baker and the Beauty (US) // Saison 1. Episode 4. I Think She’s Coming Out.

 

A la fin de l’épisode précédent, Noa et Daniel étaient pris par un paparazzi en photo. La série nous offre donc les conséquences de cette histoire dans cet épisode et je dois avouer que la série est de plus en plus agréable à suivre même dans ce qu’elle ne fait pas toujours de bien. Rencontrer les parents est toujours quelque chose de complexe. Surtout dans The Baker and the Beauty car la série a besoin de tout un tas d’intrigues de ce genre là. Daniel va donc présenter Noa à ses parents et cela ne va pas se faire aussi facilement que l’on ne pourrait l’imaginer au départ. Le repas de famille était un grand moment qui démontre que finalement la série sait quoi faire et c’est une très bonne nouvelle. L’ex petite amie, la soeur qui fait son coming out et les paparazzis qui veulent prendre LA photo, tout est fait pour que cela ne soit pas le repas de famille le plus facile qu’il soit. 

 

La série démontre avec cet épisode que quand l’écriture suit, la série suit et le téléspectateur est charmé. Car la série exploite ici à merveille son casting et a su nous accrocher avec une intrigue qui fonctionne. Les dialogues sont plus travaillés ici que dans les trois premiers épisodes et l’ambiance permet alors de faire ressortir le côté telenovela qui manquait par moment dans la série. Avec les drames, les retournements de situation et les surprises, The Baker and the Beauty a enfin compris ce qu’elle doit devenir par la suite et j’espère que cela ne sera pas une déception par la suite. Noa n’avait aucune idée dans quoi elle allait s’embarquer quand elle a décidé de rencontrer la famille de Daniel. Elle était excitée à l’idée de manger un repas au sein d’une vraie famille et elle a clairement eu tout ce qu’elle pouvait espérer. 

 

La famille de Daniel est tellement naturelle et authentique dans cet épisode que cela fait clairement la force de cet épisode. Personne n’a été quelqu’un qu’il n’est pas et Noa a alors eu toute l’expérience qu’elle pouvait attendre (ou pas). Dans l’ensemble, je suis content de voir que les scénaristes savent faire de bonnes choses avec ce qu’ils ont entre les mains car The Baker and the Beauty est une série qui a tellement de potentiel. Ce que j’espère maintenant c’est que la suite de la saison soit aussi bonne…

 

Note : 7/10. En bref, quand The Baker and the Beauty accepte enfin ce qu’elle est et que le casting et l’écriture sont au rendez vous, cela donne un bel épisode comme celui-ci. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article