Critiques Séries : The Good Fight. Saison 4. Episode 6.

Critiques Séries : The Good Fight. Saison 4. Episode 6.

The Good Fight // Saison 4. Episode 6. The Gang Offends Everyone.


Le cliffangher de fin de l'épisode précédent était excitant. L'idée de voir enfin Diane plonger au coeur de son histoire sur le memo 618 est forcément un fil conducteur qui a son charme. Si The Good Fight peut être une série étonnante et provocante, les choses deviennent par moment d'autant plus intéressantes. Je dirais que cet épisode est l'un des plus offençant de toute l'histoire de The Good Fight mais justement, c'est souvent dans ses effets de provocation que la série est à son sommet. Suite à la crise du coronavirus, cet épisode est l'avant dernier de la saison et on retrouve aussi cette semaine une petite animation comme auparavant dans la série afin de nous expliquer un peu plus certaines histoires. 

 

Après avoir transformé les 50 000 dollars de Bianca Skye en un retrait de 1,5 millions de dollars sur un coup de poker, Lucca s'achète un nouveau sac Birkin de 20 000 dollars ce qui ne va pas faire que des heureux. La façon de gérer les conséquences est amusante notamment car The Good Fight aime critiquer la société qui en fait trop. Le fait de mettre David Lee dans l'histoire de Lucca est à la fois une occasion d'utiliser Lee intelligemment mais aussi de rappeler les liens étroits que les personnages peuvent partager. Quand David Lee rappelle à Lucca que les riches promettent tout mais qu'ils donnent rien, fort heureusement qu'elle se fait indemniser mais il y a quelque chose de très juste dans cette partie qui permet de critiquer intelligemment le monde des riches et des puissants et la façon dont ils traitent souvent les moins riches ou les plus pauvres. 

 

Ensuite nous avons Adrian et Charlotte et les problèmes du premier avec la seconde. Charlotte pourrait donc être un problème s'il décide d'accepter une offre de la DNC pour se présenter aux élections présidentielles de 2024. La DNC veut le préparer en tant que candidat afro-américain. Il y a quelque chose de super intéressant mais cela voudrait tout de même dire que The Good Fight va alors devoir durer un moment si le cas se présente. La corruption dont est victime Charlotte pourrait poser problème dans sa relation avec Adrian. De ce fait, The Good Fight aime créer des histoires cette semaine autour de l'argent et des conséquences que celui-ci peut avoir sur chacun des personnages. Notamment quand il s'agit d'avantages en nature qui ne sont pas vraiment vu comme de bonnes choses. 

 

Pour rester dans le monde judiciaire, The Good Fight nous offre un cas de la semaine lui aussi intéressant : le cas de Melanie qui perd sa place aux J.O de 2020 au profit d'une athlète trans. La façon dont la série parvient à dépeindre quelque chose d'ambitieux avec un côté assez piquant est l'une de ses forces. La façon de défendre et attaquer lors de ce procès n'est peut-être pas parfait mais cela permet de poser les bonnes questions et surtout de se rappeler que dans cette société tout n'est pas aquis. La façon dont mettre en scène les droits des trans est un élément qui permet aussi à The Good Fight de toucher à d'autres sujets, forts et tout aussi passionnants que d'autres tout en restant ancrés dans l'actualité.

 

CBS All Access a renouvelé The Good Fight pour une saison 5 ce qui pourrait être une occasion l'année prochaine de faire une saison en mettant en scène la gestion de la crise du coronavirus et de critiquer une nouvelle fois Donald Trump pour notre plus grand plaisir.

 

Note : 8/10. En bref, une nouvelle aventure palpitante pour The Good Fight. 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article